Les hôpitaux dans la guerre

Evoquer les événements que connurent les hôpitaux de Nantes pendant la guerre 1939-1945, c'est évoquer, parmi tant d'autres, l'exécution comme otage de l'un des administrateurs, Alexandre Fourny, le 22 octobre 1941 à la suite de l'assassinat du commandant de la place de Nantes, le lieutenant-colonel Hotz, la constitution au sein de leur personnel d'un réseau de résistance liquidé en juin 1943 ou encore la destruction de l'hôtel-Dieu, bombardé le 16 septembre 1943. Aucun de ces drames n'est directement lié aux autres, sinon par l'état de guerre. Mais ils témoignent  de la participation tragique des hôpitaux nantais au conflit de 1939-1945 et à ce titre méritent de ne pas sombrer dans l'oubli.

Maurice Savariau,
membre de l'AHHPSN

Les grandes lois hospitalières

Les lois hospitalières favorisent l'organisation des hôpitaux sur le territoire. Elles légitiment l'évolution d'une structure publique en obligeant à de meilleurs conditions d'accueils, de soins...
Il est important d'étudier la juridiction hospitalière et de la mettre en relation avec l'histoire des hôpitaux, car toutes deux sont liées dans un rapport de causes à effets.
Pour approfondir la juridiction en vigueur et les lois les plus récentes sur les hôpitaux, consulter les sites ci-contre.

Décret de 1808 (relatif à la mendicité)
Loi de 1838 (dite "des aliénés")
Loi de 1941 (création des hôpitaux modernes)
Loi de 1958 (création des CHU)
Loi de 1960 (complète la loi de 1958)
Loi de 1970 (différencie secteurs public et privé)
Loi de 1991 (création des schémas régionaux d'organisation sanitaire - SROS)
Loi de 2007 (plan 2012)