Les dispositifs de droit commun dans le cadre de difficulté d’apprentissage ou de troubles d’apprentissage

Ils permettent de répondre aux besoins des élèves ne nécessitant pas la sollicitation de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ou Maison Départementale de l’Autonomie (MDA)

Le Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE)

Le PPRE est un programme qui organise un accompagnement pédagogique afin de permettre à l’élève de surmonter ses difficultés et de progresser dans ses apprentissages.

Il s’adresse aux élèves en difficulté scolaire et à ceux qui risquent de ne pas maîtriser le niveau suffisant du socle de connaissances et de compétences, notamment en français et en maths. Cette aide est intensive et temporaire.
Le PPRE permet de formaliser et de coordonner les actions conçues pour répondre aux difficultés que rencontre l’élève.
Le PPRE est proposé à la famille par le directeur d'école ou le chef d'établissement, à l’initiative des équipes pédagogiques.


Pour plus d'informations.
 

Le Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP)

Le PAP est un dispositif d’accompagnement pédagogique s’adressant aux élèves des difficultés scolaires durables en raison d’un trouble des apprentissages. Ils peuvent bénéficier dans ce cadre d’aménagements et d’adaptations de nature pédagogique.

Le constat des troubles est fait par le médecin scolaire au vu de l’examen qu’il réalise mais aussi à partir des bilans complémentaires (psychologique, paramédicaux…)
Le PAP peut être proposé par les enseignants (conseil des maîtres, conseil de classe) ou être demandé par la famille au directeur de l'école ou au chef d'établissement.
Le PAP est ensuite élaboré par l’équipe pédagogique, qui associe les parents et les professionnels concernés.

Il est réactualisé et enrichi tous les ans.


Le dispositif nécessitant un recours à la MDPH

Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)

Le PPS organise le déroulement de la scolarité de l’élève en situation de handicap et assure la cohérence, la qualité des accompagnements et des aides nécessaires à partir d’une évaluation globale de la situation et des besoins de l’élève. L’orientation de l’élève peut être questionner, un accompagnement médico-social, par une aide humaine, le soutien par du matériel pédagogique adapté
C’est également un outil de suivi du parcours de scolarisation de l’élève et il fait l’objet d’un suivi annuel par l’Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS). L’enseignant référent anime cette ESS.

Le PPS est révisable au moins à chaque changement de cycle et à chaque fois que la situation de l’élève le nécessite.
Pour mettre en place un PPS, la famille doit en faire la demande à la
MDPH.

L’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation (EPE) de la MDPH procède à l’évaluation de la situation de l’élève grâce au Geva-Sco. Cette EPE élabore ensuite le PPS puis le transmet à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées ( CDAPH ).
La CDAPH prend les décisions relatives au parcours de scolarisation sur la base du projet personnalisé de scolarisation rédigé par la famille.

 

Le PPS, informations Circonscription ASH 44
Pour plus d'informations

Quel plan pour qui ?

Dispositif national -Simplification des démarches :
 

quel plan pour qui
quel plan pour qui - quel plan pour qui