Publié le 9 juin 2008 Mis à jour le 5 mars 2020

FOIRE AUX QUESTIONS – QUESTIONS FRÉQUENTES

Nous avons regroupé sur cette page la liste des questions les plus fréquemment posées par les patients.
Des explications plus détaillées sur tout le parcours sont disponibles sur les différentes pages du site.
Si vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, toute l’équipe se tient à votre disposition pour tout renseignement.

Questions fréquentes des patients infertiles
 
  • Je cherche à joindre quelqu’un en dehors des horaires d’ouverture du service. L’accueil du service est ouvert de 8h à 17h du lundi au vendredi et de 8h à 12h le samedi (téléphone 02.40.08.32.34). En dehors de ces horaires d’ouverture, une messagerie vous permet de laisser vos coordonnées et le motif de votre appel afin d’être rappelé. La messagerie des sages-femmes est relevée tous les jours de semaine de 8h à 16h, ainsi que le samedi matin de 9h à 12h.  Elle est également consultée le dimanche midi par le médecin de garde uniquement pour les questions urgentes sur le traitement des patientes en cours de stimulation (le médecin de garde ne gère pas les prises de rendez-vous ni les consignes de démarrages de traitement le dimanche). En cas d’urgence médicale, rendez-vous aux urgences gynécologiques les plus proches ou contactez le SAMU (15).
  • Que sont les gamètes ? Il s'agit des cellules reproductrices humaines : le spermatozoïde pour l'homme et l’ovocyte pour la femme.
  • Pourquoi faut-il respecter un délai d’abstinence sexuelle de 2 à 7 jours avant le spermogramme ? Ce délai d’abstinence (sans éjaculation) a pour but de standardiser l’analyse du sperme. Un délai d’abstinence augmenté (>7 jours) n’améliore pas la qualité du sperme.
  • Puis-je venir accompagné de ma compagne pour réaliser mon spermogramme ? Vous pouvez bien sûr venir accompagné lors de votre rendez-vous de spermogramme.
  • Que se passe-t-il si je ne réussis pas à faire mon prélèvement de sperme ? Il arrive parfois que certains hommes aient des difficultés à réaliser le prélèvement de sperme. Cette situation peut être stressante mais ne signifie évidemment pas que le prélèvement sera toujours impossible. Il existe différentes solutions qui dépendent du contexte. Dans le cadre d’un spermogramme (examen non urgent), il vous sera proposé de reprendre rendez-vous un autre jour et vous pourrez venir accompagné de votre compagne si vous le souhaitez. Dans le cadre d’un prélèvement en vue d’insémination intra-utérine ou de FIV, vous serez invité à retenter le prélèvement dans la matinée, seul ou accompagné de votre compagne.
  • Combien de tentatives d’AMP sont remboursées par la sécurité sociale française ? Selon le Journal officiel du 30/03/2005, les actes médicaux de l'assistance médicale à la procréation (AMP) ne peuvent pas être remboursés au-delà du jour du 43e anniversaire de la patiente.
  • six inséminations artificielles (une par cycle) pour l’obtention d’une grossesse
  • quatre tentatives de fécondation in vitro complètes (de recueil ovocytaire au transfert embryonnaire) peuvent être remboursées pour l’obtention d’une grossesse.
Une demande d’entente préalable globale doit être déposée avant le début du traitement avec mention de la technique utilisée. Plus d'informations sur le site de l'Assurance Maladie. 
  • Combien de temps dure un traitement ? Le traitement hormonal en vue d’une induction simple de l’ovulation ou d’une insémination intra utérine (injections quotidiennes) est  variable, entre 8 et 35 jours. Le traitement hormonal en vue d’une fécondation in-vitro (injections quotidiennes) est de 10 à 12 jours avant la ponction ovocytaire, puis 14j de comprimés jusqu’au test de grossesse. Le traitement hormonal en vue d’un transfert d’embryons congelés (comprimés) est d’environ 25 jours avant le transfert et est poursuivi 3 mois si une grossesse débute.
  • Comment savoir si c’est bien le premier jour de mes règles ? Le 1er jour des règles est le 1er matin de saignement rouge, les pertes marron ne comptent pas.
  • Quel est le délai entre 2 tentatives de fécondation in vitro? Au plus court, le délai entre deux tentatives est de 3 mois afin de laisser les ovaires au repos quelques temps.
  • Quels sont les effets secondaires des traitements de stimulation ovarienne en fécondation in vitro? Les traitements hormonaux liés aux stimulations peuvent être responsables du syndrome d’hyperstimulation ovarienne (HSO), qui est une complication très rare mais potentiellement grave si elle n’est pas correctement prise en charge. Son diagnostic repose sur des signes cliniques, biologiques et échographiques bien identifiés. Un avis médical s’impose devant tout tableau douloureux en fin de traitement. En revanche, les traitements hormonaux liés aux stimulations n’altèrent pas la réserve ovarienne et n’augmentent pas les risques de développer un cancer du sein.
  • Quel mode de vie faut-il privilégier pendant la prise en charge en AMP ? Le mot d’ordre est, ayez une vie normale ! Sport, activité professionnelle, rapports sexuels, voyage… sont autorisés. Tabac, alcool, et certains médicaments sont à éviter, et doivent être arrêtés dès lors qu’un début de grossesse est possible.

Don d'ovocytes

DPI - Diagnostic pré-implantatoire