Publié le 20 janvier 2016 Mis à jour le 27 mars 2018

Informations et recommandations aux patients victimes de la gale.

Qu’est-ce que la gale ?
Il s’agit d’une infection fréquente due à un parasite (acarien) appelé sarcopte. La femelle sarcopte creuse un tunnel dans la peau et y pond ses œufs, ce qui déclenche des démangeaisons intenses.

On peut se contaminer en étant au contact d’une personne atteinte (essentiellement par un contact cutané direct, peau contre peau, mais aussi par le partage de la literie, des vêtements ou à l’occasion de rapports sexuels). Un seul contact suffit pour être infecté.

Quels sont les signes cliniques de la gale ?
Le signe le plus caractéristique est l’envie intense de se gratter. Généralement, les démangeaisons sont plus intenses le soir et la nuit et se localisent entre les doigts, au niveau des poignets, sur les avant-bras, les plis du coude, les aisselles, les seins, l’ombilic et les organes génitaux. Le dos et le visage sont souvent épargnés. Certains signes sont spécifiques et recherchés par le médecin comme les sillons (fins trajets sinueux).

Quel est le traitement ?

Il n’y a pas de guérison spontanée de la maladie. La prise d’un traitement par voie locale ou par voie orale est donc nécessaire. Toutes les personnes malades ainsi que leurs contacts proches (membres de la famille vivant sous le même toit, partenaires sexuels), même non malades, doivent être traités en même temps. Si le traitement local prescrit est une crème, appliquez la quantité prescrite sur l'ensemble du corps puis prendre une douche après 12 heures d'application. Renouveler à 8 jours.

Modalités d'application du traitement local : 

  • coupez les ongles à ras et brossez-les;
  • prenez une douche chaude avec un savon doux, rincez puis séchez modérément;
  • appliquez la lotion acaricide avec un pinceau ou une compresse sur la totalité de la surface corporelle en évitant le visage et en insistant sur les lésions, les plis, les mains, l’ombilic, la face antérieure des poignets, derrière les oreilles, la plante des pieds, les parties génitales (en dehors des muqueuses);
  • laissez sécher puis passez une deuxième couche, selon le même protocole;
  • utilisez des vêtements et des draps propres;
  • après 24h de contact, prenez une douche avec du savon puis procédez à un rinçage abondant;
  • mettez des vêtements propres et changez les draps du lit une nouvelle fois.
Modalités de traitement du linge : 

Un nettoyage à 60°C de tout le linge potentiellement contaminé (vêtements, draps, serviettes de toilette, etc.) est indispensable afin d’éviter une nouvelle réinfestation. Pour le linge ne supportant pas cette température, une désinfection par un produit acaricide en poudre ou en spray pourra être réalisée.