Modalités de vaccinations pendant les tensions d’approvisionnement de vaccins

HEPATITE B

Fin des tensions d'approvisionnement :
Le vaccin hépatite B adulte est revenu dans les officines de ville (cf. note d'information de l'ANSM avec les textes officiels en cliquant ICI).
La rétrocession par les pharmacies hospitalières est maintenue durant le 1er trimestre 2018 pour permettre l'écoulement des stocks existants.
La priorisation des populations à risque élevé d'exposition est supprimée. Les populations cible de la vaccination redeviennent celles du calendrier vaccinal 2018.
Pour les professionnels de santé en poste ou en formation : le report de la 3e dose n'est donc plus d'actualité (cf. arrêté du 2/08/2013).
Exemplaire de certificat médical d'immunisation


HEPATITE A

Il existe actuellement des tensions d'approvisionnement sur les vaccins contre l'hépatite A. Durant ces tensions et selon les recommandations des autorités de santé, seules les personnes JAMAIS vaccinées contre l'hépatite A seront vaccinées.
Afin de limiter les vaccinations au strict nécessaire, il est possible de faire une prise de sang (ordonnance de dosage des Ac totaux ou IgG hépatite A a demandé à son médecin traitant) pour connaître son statut vis-à-vis de l'hépatite A et se faire vacciner uniquement si la prise de sang est négative. Cette prise de sang est particulièrement recommandée pour les personnes nées avant 1945 (voire 1960), les personnes ayant un antécédent de jaunisse et les personnes ayant passé leur enfance dans un pays de forte endémie.
 

RAGE

Les vaccins antirabiques sont également en rupture de stock et sont peu disponibles en ville. Dans ce contexte, et devant la demande importante, le centre du voyageur n'est pas en capacité de répondre à toutes les demandes. Les prescriptions de vaccins seront restreintes aux personnes voyageant en zone d'endémie, à risque d'exposition ET en situation d'isolement, selon les recommandations.