je suis allergique au venin de guêpe - comment me protéger?

Publié le 29 mai 2009 Mis à jour le 11 mars 2013

Vous présentez une allergie sévère au venin de guêpe. Une nouvelle piqûre peut déclencher les mêmes symptômes que ceux déjà présentés, voire des symptômes plus graves avec un risque vital.

Pour vous protéger de ce risque, 2 mesures ont été prises :

  • la prescription d'une trousse d'urgence, à porter toujours sur vous, pour que vous puissiez traiter rapidement les premiers symptômes allergiques en cas de nouvelle piqûre. Un stylo auto-injecteur d'adrénaline (ANAPEN®) est compris dans cette trousse, à utiliser en cas de signes avant-coureurs de choc allergique, ou de choc avéré.
  • une désensibilisation spécifique (appelée aussi immunothérapie spécifique) vous a été conseillée, afin de diminuer considérablement le risque de réactions allergiques lors de nouvelles piqûres.


Cette désensibilisation se déroule en 3 étapes :

  • Une 1ère phase d'augmentation rapide des doses, sous stricte surveillance hospitalière, au cours d'une hospitalisation d'une journée. Au total 6 injections sous-cutanées sont pratiquées dans le haut du bras, à intervalles réguliers. Vous êtes gardé en surveillance 1 heure après la dernière injection.
  • Une 2ème phase où les injections de rappel sont réalisées en consultation d'allergologie au CHU pour s'assurer de leur bonne tolérance. Environ 15 jours après le début de la désensibilisation, vous recevrez 2 injections à 30 minutes d'intervalle permettant d'atteindre la dose d'entretien (100 µg). Vous êtes gardé 30 minutes en surveillance au décours.

Vous reviendrez  en consultation 1 et 2 mois plus tard pour 2 autres rappels.

  • Une 3ème phase d'entretien : les injections de rappel seront ensuite effectuées toutes les 4 à 6 semaines, par votre médecin traitant ou votre allergologue libéral. Il s'agit d'une injection sous-cutanée dans le haut du bras, toujours suivie de 30 minutes de surveillance au cabinet du médecin.


La durée totale de désensibilisation actuellement recommandée est de 3 à 5 ans.
Il faut refaire un bilan de votre allergie à la guêpe environ tous les ans (test cutané et dosage sanguin d'IgE spécifiques).

Les réactions au cours de la désensibilisation sont rares, et en majorité bénignes :

  • les plus fréquentes sont de légères douleurs et/ou gonflement au niveau des points d'injection, répondant bien aux comprimés d'anti-allergiques
  • plus rarement réaction généralisée d'urticaire nécessitant quelques jours de traitement par corticoïdes
  • exceptionnellement réactions allergiques graves avec risque de choc, nécessitant un traitement rapide par adrénaline : c'est la raison de la surveillance initiale en milieu hospitalier, et du maintien d'une surveillance 30 minutes après les rappels même après plusieurs années de traitement.

Pour le 1er jour de désensibilisation, pensez à :

  • apporter la liste de tous vos traitements en cours
  • prendre un comprimé d'anti-allergique (anti-histaminique) la veille et le matin

 Pour les rappels, pensez à :

  • signaler à votre médecin tout nouveau traitement
  • prendre un comprimé d'anti-allergique (anti-histaminique) la veille et le matin lors du 1er mois de désensibilisation
  • apporter une boîte de venin de guêpe ALYOSTAL à chaque injection (délivrée par votre pharmacien, ordonnance réalisée initialement au CHU), même pour les rappels réalisés au CHU.