Emilie Lemoine - Philéas parle aux nantais

Emilie Lemoine

Vis et travaille à Nantes. Pendant une quinzaine d’année, sa pratique s’est essentiellement articulée entre scénographies et créations collectives.
Elle a travaillé pour des festivals, des compagnies de théâtre, donné des ateliers à des enfants, adultes, adolescents. Elle a conçu des espaces, des dispositifs, des supports de communication. J'ai avancé avec de nombreux professionnels des arts visuels, du spectacle, du monde associatif ou social.
En 2019,  elle se forme à une nouvelle discipline, le design textile, qui lui a permis d’accéder à une approche plus intuitive, tournée vers le dessin et la couleur. Elle privilégie dans le dessin à la main et les techniques artisanales.
Aujourd’hui elle poursuit son activité d’indépendante en créant des ponts entre ces différentes matières qui sont à ma disposition et avec toujours plus de curiosité et d’envies à développer.


Philéas parle aux nantais

Elle développe des projets au Centre Philéas Fogg avec les patients et les équipes soignantes depuis plusieurs années (2013).
Une belle part du travail est consacrée à la création, la conception et la conceptualisation de projets utopiques.
L’approche est collective, facilité par des contraintes ludiques (de types cadavre exquis, tirage au sort, lancer de dés, brainstorming, …) permettant de répondre à des problèmes concrets.

Ciels. 2020

Avec le centre Phileas Fogg* nous avons profité de chaque instant entre deux confinements pour observer le ciel. Les couleurs du matin ou du soir, la forme des nuages, les petites bruines comme les grosses averses.
Tous ces états ont été peints sur grands formats pour composer un nuancier des ciels nantais.
 
Ces collages étaient visibles du 26 avril au 30 juin 2021 au parc des chantiers à Nantes.
(Situé sur l’ancien site des chantiers navals de l’île de Nantes, le parc des chantiers est un espace récréatif et touristique connu notamment pour l’éléphant des Machines de l’ile).

*Qui est Phileas ? Le centre de réhabilitation psychosociale Phileas Fogg accueille en ambulatoire les personnes adultes suivies en psychiatrie dans un parcours de soins qui vise la restauration de la santé et l’intégration dans la cité.

Ce projet a été financé par la ville de Nantes.

Philéas parle aux nantais. 2017

Ateliers de création plastique ayant donné lieu à la distribution de trois dessins imprimés sur plus de 11000 supports alimentaires dans 13 comm erces de bouche nantais.
Création pour les commerçants de Nantes : restaurant (set de table) , boucheries, charcuteries, fromageries, crèmeries....( papier d'emballage)
     

Demain est un autre jour. 2015

Réalisation de 12 photomontages réunis dans un calendrier mural édité à 150 exemplaires
Calendriers muraux distribués à la maison de quartier Madeleine Champ de mars.
Collages et photomontages.
Projections d’une année fantasmée. Consultez le flyer qui reprend tous les visuels !

Le grand déménagement. 2013

Les patients ont par exemple été invités à  exprimer leur meilleur souvenir, d’abord par écrit puis en le matérialisant. Pour lui donner forme, ils ont utilisé toutes sortes de matériaux, dont notamment du papier bulle. François, qui a pensé à une virée au Mont Saint-Michel faite enfant avec ses parents, a dû travailler le volume.  Virginie, pensant aussi aux vacances familiales, a réalisé un sac de plage.

Un papier peint sonore
Lors d’une autre séance, les patients ont listé tous les bruits qu’ils entendent dans leur appartement (chaudière, réfrigérateur…), dans les couloirs de l’immeuble (cris, ascenseur…) et aux abords de leur logement (voitures, oiseaux…). Tous ces sons ont été collectés puis rassemblés pour donner forme à des symboles, des onomatopées ou des objets. Ces images ont été peintes dans un camaïeu de bleu, découpées, puis regroupées, et enfin photographiées, dupliquées, et imprimées sur des lés de papier peint.








Pour clôturer cette belle collaboration, les œuvres ont été emballées dans des cartons et exposées entre un camion de déménagement et la salle du Doubs, place des Lauriers à Nantes, le 18 mars dernier. L’événement a donné lieu à un vernissage et un moment de partage. Chacun est reparti avec les souvenirs qu’il souhaitait emporter.