Coronavirus : comment améliorer votre air intérieur

Publié le 26 octobre 2020 Mis à jour le 2 novembre 2020

Les conseils qui suivent sont habituellement donnés par le CMEI et sont complétés par des informations spécifiques liées à l’épidémie de COVID-19. Les données sont mises à jour régulièrement à partir des recommandations officielles/institutionnelles. Pour toutes questions concernant votre pathologie ou votre traitement médical, votre interlocuteur est le médecin qui vous suit habituellement. En cas de symptômes évoquant la maladie COVID-19, contacter votre médecin.

 

Conseils pour l’intervention du CMEI à votre domicile :

En cette période d’épidémie de COVID-19
•    Port du masque obligatoire pour tout le monde
•    Lavage des mains avant et après la visite
•    Maintien d’une distance suffisante lors de la visite
•    Aérer le logement au préalable (sauf mention contraire de la part du CMEI)
•    Signaler l'apparition de symptômes ou de cas de covid-19 à votre domicile afin que la visite soit reportée


Aération – Ventilation

Il est particulièrement important d'aérer régulièrement le logement par l’ouverture des fenêtres au minimum 15 minutes le matin et 15 minutes le soir pour limiter le taux d’humidité dans l’atmosphère et diluer les polluants intérieurs. Vous devez également aérer pendant les activités productrices d’humidité (séchage du linge, cuisson des aliments, ménage…)
Les systèmes de ventilation permettent une évacuation efficace des polluants intérieurs et de l’humidité. Nettoyez les entrées et sorties d’air régulièrement à l’eau savonneuse et ne les obstruez pas.
•    veillez à ce que les orifices d’entrée d’air et les fenêtres des pièces ne soient pas obstrués ;
•    veillez à ce que les bouches d’extraction dans les pièces de service (sans fenêtre) ne soient pas obstruées ;
•    vérifiez le bon fonctionnement de la ventilation, si elle existe : une feuille de papier placée sur la bouche d’extraction doit rester « collée » sur celle-ci ;
•    pour les bâtiments non pourvus de systèmes spécifiques de ventilation, il est recommandé de procéder à une aération régulière des pièces par ouverture des fenêtres avec les règles habituelles d’ouverture (10 à 15 min deux fois par jour).

•    En cette période d’épidémie de COVID-19
•    Fiche de recommandations en matière d’aération, de ventilation1 et de climatisation en période d’épidémie de Covid-19.
 

L'humidité

Vous devez rechercher l’origine de l’humidité et appliquer dans les meilleurs délais des mesures pour y remédier. Par ailleurs, voici les conseils au quotidien pour lutter contre l’humidité :
•    assurez un bon renouvellement d’air (ne pas boucher les entrées d’air, nettoyez régulièrement les bouches d’entrée et sortie d’air à l’eau savonneuse) ;
•    chauffez de manière régulière et homogène le logement (évitez des écarts de température d’une pièce à l’autre) ;
•    évitez de faire sécher le linge dans le logement, ou laissez un ouvrant ouvert pendant le séchage ;
•    couvrez les casseroles durant la cuisson et actionnez la hotte aspirante ou ouvrez la fenêtre ;
•    pendant et après la douche, pour évacuer l’humidité, fermez la porte et ouvrez la fenêtre ou déclenchez le système d’extraction s’il ne fonctionne pas en continu. En l’absence de fenêtre, laissez la porte ouverte et l’ouvrant le plus proche ouvert ;


Les moisissures

L’exposition aux moisissures, notamment par inhalation, peut entraîner l’apparition ou l’aggravation d’allergies respiratoires et de pathologies telles que l’asthme. C’est pourquoi, il est important à la fois :
  - d’identifier et de supprimer la source d’humidité ;
  - de nettoyer les taches de moisissures et d’aérer régulièrement son logement en particulier lors des activités produisant beaucoup d’humidité.
Pour plus d’informations sur le nettoyage des taches de moisissures : fiche de nettoyage des moisissures dans votre logement


Entretien du logement

Le ménage à domicile doit être réalisé comme d’habitude, avec les produits habituels.
•    limitez le nombre et la quantité de produits ménagers et préférez les produits multi usages éco labélisés (comme l’écolabel européen)
•    évitez l’utilisation des désodorisants, bougies parfumées, huiles essentielles, encens, papier d’Arménie…
•    le nettoyage ne doit pas être fait par les personnes sensibles ni en leur présence, les fenêtres doivent être ouvertes.
Nettoyer plus souvent les  surfaces qui sont fréquemment touchées : tables, poignées de porte, interrupteurs, clavier, téléphone…

Visionnez la vidéo de Santé publique France :
vidéo santé publique France
vidéo santé publique France

« COVID-19 : Ma vie quotidienne, épisode 2 : ma maison saine »
Pour dépoussiérer, vous pouvez utiliser un chiffon type microfibres humide car il permet d’éviter l’usage de produits polluants et évite la dispersion de la poussière.



En cette période d’épidémie de COVID-19
Fiche coronavirus et produits chimiques : comment faire bon ménage ?

Hygiène des mains, nettoyage des sols et des surfaces… quels produits utiliser à la maison comme à l’extérieur, pour neutraliser le virus en évitant les produits potentiellement inappropriés, voire néfastes pour la santé !

Pour aider chacun à y voir plus clair, une fiche intitulée « Covid-19 et produits chimiques : comment faire bon ménage ? » présente de manière simple et illustrée tous les bons réflexes à adopter pour lutter contre le Coronavirus en toute sécurité.

Attention à l'utilisation de l'eau de Javel

Attention à :
- toujours diluer l’eau de Javel dans de l’eau froide ;
- ne jamais mélanger de l’eau de Javel avec des produits autres que de l’eau ;
- arrêter immédiatement le nettoyage si vous ressentez des symptômes respiratoires (la javel émet des composés irritants pour les voies respiratoires pouvant aggraver l’asthme)

•    En cette période d’épidémie de COVID-19, attention aux intoxications liées à la désinfection et aux autres situations à risque.

•    Informations concernant les précautions d'emploi de l'eau de Javel
Attention aux huiles essentielles
Les sprays et diffuseurs d’huiles essentielles émettent des composés organiques volatils qui peuvent constituer une source de pollution de l’air intérieur.

En cette période d’épidémie de COVID-19
D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et le réseau des Centres antipoison, les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre le coronavirus.
 

Le monoxyde de carbone

•    chaque année, faites vérifier les installations par un professionnel : chaudières, chauffe-eau et chauffe-bains ;
•    entretenez la gazinière : nettoyez les brûleurs, vérifiez la date de péremption et l’état du tuyau ;
•    faites ramoner les conduits et cheminées au moins une fois par an ;
•    n'utilisez pas des chauffages d’appoint en continu (ils ne sont pas raccordés à l’extérieur et doivent être utilisés dans des pièces ventilées) ou des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, panneaux radiants à gaz, fours, braseros, poêle à pétrole etc.) ;
•    aérez tous les jours, même en hiver !
•    n'obstruez jamais les entrées d’air.

Regardez la vidéo :
monoxy de carbone
monoxy de carbone



Maladie COVID-19 En savoir plus
Numéro vert : 0 800 130 000 : plateforme 7 jours sur 7 et 24h/24 qui permet d'obtenir des informations sur la COVID-19 et des conseils, de bénéficier d'écoute et d'aide pendant l'épidémie.
Il existe également des dispositifs d’aide à distance en santé pendant l’épidémie de COVID-19.
Pour les questions relatives à la maladie COVID-19, consultez le site de l’ARS Pays de la Loire