accès direct au contenu


Cette unité du service d'addictologie et psychiatrie de liaison fait partie du Centre ambulatoire pluridisciplinaire de psychiatrie et d'addictologie (Cappa) Jacques-Prévert. Elle est consacrée à la recherche sur les addictions comportementales et troubles de l'humeur complexe.

L'équipe

Responsable de l'unité
Dr Anne Sauvaget

Médecins

Pr Jean-Marie Vanelle
Dr Marie Guitteny
Dr Samuel Bulteau
Dr Edouard Laforgue

Internes

Cadre supérieur de santé
Éric Berche

Cadre de santé
Ronan Auffret

Infirmiers
Adeline Lepage
Anne Pichot
Pierre Valrivière

Assistante recherche clinique
Anabelle Bonnin-Rivalland

Informations pratiques

À quoi sert la recherche ?
La recherche clinique est indispensable au progrès des soins. Certaines maladies
ne sont toujours pas soignées ou sont insuffisamment soignées, faute de
traitement. Les médecins-chercheurs doivent trouver de nouveaux moyens pour
mieux connaître et/ou traiter ces maladies.

Avant de proposer ces nouveaux moyens à toutes les personnes concernées, il
faut être sûr qu’ils sont efficaces et bien tolérés. La dernière étape de ces recherches,
dites biomédicales doit être faite chez l’homme.

Elle nécessite la participation de personnes volontaires. Leur participation est
utile pour tous.

Pourquoi des recherches dans les hôpitaux ?
L’hôpital est un lieu de développement des sciences médicales. La recherche est
l’une de ses missions.

La structure des hôpitaux et la compétence de leurs personnels permettent d’associer
les soins et la recherche.

Les recherches biomédicales qui se déroulent dans les hôpitaux peuvent être
organisées par le service public ou par des sociétés privées.

Toutes obéissent aux mêmes règles et présentent les mêmes garanties de qualité
et de sécurité. Elles sont soumises au même contrôle des autorités.

Qui peut participer ?
Tout le monde peut être volontaire pour participer à une recherche.
Quel que soit l’objet de la recherche : médicaments, matériels ou méthodes d’opération,
examens médicaux ou méthodes de diagnostic, étude des caractéristiques
héréditaires.

Les personnes sont informées, volontaires, et donnent leur accord par écrit.
Etre participant, c’est être acteur.

Avant de décider de participer à une recherche biomédicale, il est important de :

  • lire attentivement les documents remis;
  • ne pas hésiter à questionner le médecin qui effectue la recherche;
  • demander l’avis de son médecin habituel;
  • en parler autour de soi.
Il vous est cependant possible d’arrêter à tout moment votre participation, sans
donner d’explication.

Quelles sont les garanties ?
  • qualité : les recherches qui se déroulent dans les centres hospitaliers se font sous la conduite d’équipes compétentes et expérimentées.
  • sécurité : les responsables des recherches rassemblent et étudient tout ce qui est connu de la maladie et de ses traitements avant de commencer la recherche. Les personnes qui se prêtent aux recherches bénéficient d’une surveillance médicale adaptée.
  • protection : les comités de protection des personnes qui se prêtent à des recherches biomédicales vérifient que les conditions de la protection des personnes sont respectées.
     
Comment se décider ?
Toutes les questions peuvent être posées.

Le médecin qui vous propose de participer à une recherche biomédicale, il répondra
à toutes vos questions. Accepter ou refuser de participer à une recherche ne
change rien à l’engagement de l’équipe médicale à vos côtés pour vous aider à
traiter votre maladie.

Quelques questions à se poser et à poser :

  • quels sont les autres traitements disponibles et leur efficacité ?
     
  • s’agit-il d’une recherche avec placebo ?
     
  • quels sont les fréquences, lieux et durées des visites et examens ?
     
  • quels sont les risques de cette recherche ?
     
  • que faire si un problème survient ?
     
  • quelle est la durée de la recherche et comment en connaître les résultats ?
     
  • quel traitement recevrai-je à la fin de la recherche ?

publié le 3 février 2017

par le Pr Marie Grall-Bronnec, responsable médical de l'institut des addictions comportementales


contacts

Coordonnées : hôtel-Dieu
1 place Alexis-Ricordeau
3e étage aile nord
44093 Nantes Cedex 1


Téléphone : 02.40.08.40.99