• prévention - information santé,

Etudes de recherche clinique en psychiatrie universitaire

Publié le 8 décembre 2020 Mis à jour le 15 décembre 2020
dépression
dépression
Date(s)

du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2022

Lieu(x)
Toutes ces études se déroulent à l'Hôtel-Dieu du CHU de NANTES mais peuvent aussi se dérouler dans d’autres centres sur toute la France

Vous vous sentez triste, vous êtes angoissé, déprimé où vous souffrez de troubles psychologiques (dépressions, troubles Bipolaires, stress post traumatique , TOC, schizophrénie …) , la psychiatrie universitaire du CHU de Nantes peut vous aider à traverser cette période difficile en participant à une étude clinique . Différentes approches peuvent vous être proposées :

Toutes les études qui vous seront proposées dans le service ont obtenues les autorisations réglementaires des autorités compétentes . Même après avoir donné votre accord , il vous sera toujours possible à tout moment de vous rétracter .

Pour participer à une étude clinique vous devez être âgé(e) de plus de 18 ans affilié(e) à un régime de sécurité sociale . Pour les patients mineurs des protocoles sur la dépression et la schizophrénie sont aussi en cours au CHU de Nantes.
 

Pour le traitement de la dépression

Des traitements médicamenteux

Etude MAPREG (Étude de phase II d’une nouvelle molécule durant 6 semaines chez des patients non répondeurs aux antidépresseurs
Critères d’inclusion : âge entre 18 et 80 ans et échec de 2 à 4 antidépresseurs ; doit avoir reçu un traitement antidépresseur en monothérapie (IRSS, IRSNA, Tricycliques ou autre classe à la dose maximale recommandée)

Etude PROTOBRAIN (Ouverture en 2021) évaluant le protoxyde d’azote dans la dépression du sujet âgé
Critères d’inclusion : âge entre 60 et 90 ans ; Patient résistant à au moins 1 antidépresseur et pouvant recevoir se soumettre à la diffusion de N20 via un masque facial
 

Des traitements par neurostimulation

Les techniques de neurostimulation cérébrales non invasives comme la tDCS ( stimulation transcrânienne à courant continu) ou la rTMS ( stimulation magnétique Transcrânienne) qui représentent des nouvelles possibilités de traitement avec une très bonne tolérance

Etude DISCO (comparer le traitement par tDCS à la prise en charge classique « sans tDCS » (médicaments, psychothérapies, etc.,) sur un plan clinique (efficacité) et médico-économique (coût) chez les personnes souffrant d’une dépression unipolaire ou bipolaire , en échec d’un ou 2 antidépresseur(s)
Critères d’inclusion : âge de plus de 18 ans ; en échec d’1 ou 2 antidépresseurs maximum pris successivement ou en association pour l’épisode actuel

Etude ACOUSTIM (comparer le traitement par rTMS à la prise en charge classique « sans rTMS » (médicaments, psychothérapies, etc.,) sur un plan clinique (efficacité) et médico-économique (coût) chez les personnes souffrant d’une dépression unipolaire en échec d’au moins 2 antidépresseur(s)
Critères d’inclusion : âge de plus de 18 ans ; au moins échec de 2  antidépresseurs admninistrés au moins 6 semaines à dose stable mais pas plus de 4 lignes en échec


Des approches innovantes de télémédecine : via des applications mobiles sur smartphone qui permettent aux patients

une auto-évaluation multidimensionnelle, à la maison, des symptômes de la dépression et de leurs répercussions sur la vie de tous les jours afin de détecter plus précocement une éventuelle réponse au traitement en comparant les informations recueillies chez les patients répondant ou pas à leur traitement antidépresseur.

Etude REDRESS a pour objectif de suivre les symptômes de la dépression sous traitement, via des auto-questionnaires sur application smartphone afin d’identifier les éléments prédicteurs de non réponse au traitement.
Critères d’inclusion : âge entre 18 et 70 ans ; Initialisation d’un traitement antidépresseur 1ere ou 2ème ligne ; Patient en capacité d’utiliser une application smartphone
 

Pour le traitement des troubles Bipolaires :

Des traitements médicamenteux :

Etude JANSSEN BPD2001 (O ouverture en 2021 ) d’une nouvelle molécule JNJ chez des patients ayant présentés au minimum 2 épisodes maniaques
Critères d’inclusion : âge entre 18 et 65  ans ; Diagnostic primaire de Bipolarité ; Minimum de 2 symptômes maniaques ; Contraception efficace pour les femmes en âge de procréer


Une étude visant à montrer l’intérêt de la Décision Médicale Partagée (DMP)

Etude Share D-BD (intérêt de la  DMP ) dans le traitement du trouble bipolaire
Critères d’inclusion : Age supérieur à 18 ans ; Troubles Bipolaires I et II en rémission d’un épisode thymique depuis au moins 4 semaines ; Disponible pour un suivi de 12 mois


Pour le traitement du stress post-traumatique  :

Une étude  par neurostimulation

Etude T-TREAT visant  àa traiter par tDCS le trouble du stress post traumatique par potentialisation d’une thérapie centrée sur la réactivation du souvenir .
Critères d’inclusion : âge entre 18 et 65  ans ; TSPT chronique > 3 mois et < 10 ans sans modification de traitement par ISRS depuis plus de 4 semaines ;Contraception efficace pour les femmes en âge de procréer


Pour le traitement des TOC   

Une étude  par neurostimulation

Etude tDCS-TOC visant a traiter par tDCS les patients souffrant de Trouble Obsessionnel Compulsif sévère résistant
Critères d’inclusion : âge entre 18 et 70  ans ; TOC évoluant depuis au moins 2 ans et résistant malgré au moins 1 an de TCC et 2 IRS à dose efficace pendant12 semaines
 

Pour le traitement de la Schizophrénie   :

Une étude comparant deux schémas d’application d’électro convulsivothérapie  (ECT) dans la schizophrénie ultra-résistante

Etude SURECT comparant 2 schémas de potentialisation de la clozapine par ECT chez des patients présentant une schizophrénie ultrarésistante
Critères d’inclusion : âge entre 18 à 55  ans ; Les patients avec des critères d’ultra-résistance : persistance de symptômes psychotiques positifs (score≥ 4 à au moins 2 des 4 items de symptômes positifs de la BPRS (grandiosité, réticence, hallucinations, bizarrerie) ; pathologie au moins « modérément sévère » (BRPS-18≥45 et CGI≥4) ; pas de période stable depuis 5 ans et une GAF≤ 40 ; résistance à la clozapine administrée au moins 6 semaines à des concentrations ≥350 ng/ml.