accès direct au contenu


Créée en 1999, structurée en 2002, l'équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière (EOH) a mis en place début 2008 une nouvelle organisation après des changements de personnel, intervenus courant 2007. Cette réorganisation s'inscrit dans un nouveau projet de gestion du risque infectieux lié aux soins et de prévention des infections nosocomiales, au sein du service de bactériologie-hygiène (Pr Alain Reynaud), en lien avec le président du comité de lutte contre l'infection nosocomiale (Clin, Pr Daniel Villers).

Chacun des quatre praticiens et des six infimières hygiénistes de l'EOH coordonne une des dix missions transversales identifiées, sous la responsabilité du Pr Didier Lepelletier et d'Anne-Claire Guille des Buttes, cadre de santé : veille épidémiologique, risque infectieux lié aux soins, risque infectieux lié à l'environnement, coordination des interventions extérieures, formation, blocs opératoires, évaluation des pratiques professionnelles en hygiène, gestion du risque infectieux en endoscopie, promotion de l'hygiène des mains et gestion documentaire.

Des missions d'accompagnement de chaque pôle ou institut sont développées dans le champ de la prévention, de la formation, de la surveillance et de l'évaluation des pratiques.

Dans le cadre de la gestion du risque infectieux lié à l'environnement (ex : risque légionelle), trois techniciennes prennent en charge l'ensemble des contrôles d'air, d'eau et de surface, au niveau du laboratoire de bactériologie. Une technicienne du laboratoire de parasitologie réalise les contrôles mycologiques.

Une secrétaire assure le secrétariat de l'EOH et du Clin, et participe aux missions de gestion documentaire et de gestion des dossiers de contentieux pour infection nosocomiale.

 « Nous sommes le bras armé du Clin, en collaboration étroite avec la cellule opérationnelle de la gestion de coordination des risques (Dr Hélène Abbey, Pimesp)», résume le Pr Didier Lepelletier, responsable médical de l'équipe. C'est en effet le Clin du CHU qui définit, de façon pluri-annuelle, la politique de lutte contre les infections nosocomiales et ses priorités dans l'établissement. Un espace "Clin", regroupant les informations liées à son activité, sera prochainement consultable sur Intranet.

L'EOH renseigne chaque année le tableau de bord ministériel des infections nosocomiales, présenté à la commission médicale d'établissement, au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), au comité technique d'établissement (CTE) et à la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques (CSIRMT). Il sera adapté et proposé à chaque pôle clinique, associé à d'autres indicateurs de performance, reflétant  leur implication dans la gestion du risque infectieux et la prévention des infections nosocomiales.

Les cinq enquêtes de prévalence réalisées sur le CHU, depuis dix ans, ont montré une baisse significative du taux d'infections nosocomiales (-34% entre 1996 et 2006), témoignant du dynamisme et l'implication des personnels soignants dans la gestion du risque infectieux, en particulier dans le domaine de l'hygiène des mains grâce à l'utilisation des produits hydro-alcooliques.

publié le 12 juin 2013

par Didier Lepelletier - bactériologie et hygiène hospitalière


contacts

Coordonnées : immeuble Tourville
5 rue Yves-Boquien
44093 Nantes Cedex 1