1ère étape : la réception des échantillons

  • vérification de la concordance entre les prélèvements reçus et ceux attendus
  • pour les échantillons déjà préparés, inventaire tube par tube
  • codification ou anonymisation des données nominatives des patients
  • saisie informatique des informations nécessaires à la traçabilité des échantillons

2ème étape : la préparation des échantillons

  • aliquotage de liquides biologiques en conditions stériles (plasma, sérum, urine...) ;
  • isolement des cellules mononucléées du sang périphérique ou d’organes lymphoïdes secondaires par gradient de ficoll et congélation en conditions stériles (avec 10% de DMSO, en culots secs ou en Trizol) ;
  • extraction et dosage spectrophotométrique d'acides nucléïques :
    • ADN du sang,
    • ADN des selles,
    • ARN à partir de tubes PAXgene,
    • ARN à partir de tissus ;
  • selles : aliquotage pour l’étude du microbiote ;
  • méthodes de préparation validées pour la constitution de collections d’échantillons homogènes et de qualité ;
  • saisie informatique des informations nécessaires à la traçabilité des échantillons.


3ème étape : le stockage et la conservation

  • rangement ordonné ;
  • conservation à +4°C (+/- 3°C), -25°C (+/- 5°C) et -80°C (+/- 10°C) ou en azote liquide ;
  • saisie informatique de la localisation de chaque échantillon ;
  • enceintes qualifiées (ex. : cartographie des congélateurs, maintenance préventive…) ;
  • surveillance continue des températures.


4ème étape : la mise à disposition

  • déstockage des échantillons et saisie informatique pour la gestion des stocks ;
  • préparation des colis (chaîne du froid maintenue) ;
  • mise à disposition des échantillons dans le respect de la réglementation ;
  • aide à la contractualisation des contrats de mise à disposition des échantillons à des tiers pour la valorisation des biocollections.