le risque infectieux chez la personne âgée

    Publié le 24 décembre 2015 Mis à jour le 24 décembre 2015
    Date(s)

    le 13 octobre 2016

    Lieu(x)
    Centre des Salorges à Nantes

    Connaître et prévenir

    Les infections restent l’une des principales causes de mortalité chez la personne âgée. Malgré des progrès constants dans la prise en charge thérapeutique, ce risque persiste et impose une approche qui passe par la prévention et une prescription raisonnée des antibiotiques.

    Le concept d’immunosenescence intègre les modifications du système immunitaire avec l’âge mais également les comorbidités et plus largement l’équilibre de l’alimentation et de l’activité physique.

    Les recommandations des sociétés savantes permettent de construire de véritables stratégies de prévention tant à domicile qu’au sein des établissements.

    La vaccination reste le moyen majeur de réduction de la morbi-mortalité pour certaines infections comme la grippe, les pneumopathies et maintenant le zona.

    La prescription raisonnée des antibiotiques prend en compte les résistances bactériennes mais impose une rigueur de la prescription et de l’observance qui mobilise l’ensemble de la filière dans la prise en charge d’une infection chez une personne âgée.

    Plus récemment le rôle de microbiote émerge comme un acteur majeur, non seulement sur le risque infectieux mais également sur de nombreuses pathologies où il joue un rôle régulateur des métabolismes et de la réaction immunitaire.

    Cette première journée d’infectiologie chez la personne âgée vise à actualiser nos connaissances mais également à réfléchir à des stratégies individuelles et collectives de réduction du risque infectieux. Que tous les orateurs trouvent ici l’expression de notre gratitude pour leur implication active dans cette journée régionale.

    + d'infos sur le site de la manifestation