Publié le 12 juin 2008 Mis à jour le 21 octobre 2021

L'ambulancier titulaire d'un diplôme d'État délivré par le préfet de Région,  exerce son activité au sein d'une entreprise ou d'un établissement de santé.

Il assure, sur prescription médicale ou en cas d'urgence médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés ou de parturientes dans des véhicules de transport sanitaire adaptés pour des raisons de soins ou de diagnostic.

Il peut exercer dans le secteur hospitalier (public) ou dans le secteur privé, soit en qualité de salarié, soit en créant sa propre entreprise (il doit avoir été agréé par l'agence régionale de santé du département où il souhaite exercer). 
 


 

Diplôme préparé
Diplôme d'Etat d'Ambulancier

Concours d'entrée
Une épreuve écrite d'admissibilité
Une épreuve orale d'admission

Les dates et les modalités de sélection pourront évoluer en fonction des conditions sanitaires et législatives (Réingénierie en cours)

Un stage obligatoire de 140 heures (ou 2 X 70 heures) dans une entreprise de transport sanitaire à réaliser avant le passage devant le jury de l'oral du concours. 

Déroulement de la formation
La formation comporte 630 heures (soit 18 semaines) d'enseignement théorique et clinique, en institut et en stage à temps plein à raison de 35 heures par semaine, soit 630 heures de formation (cf. arrêté du 26 janvier 2006 modifié, relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier).

Formation basée sur l'alternance: cours théoriques et pratiques (455 heures) et stages (175 heures).

Stages effectués en milieu hospitalier public et privé, dans les services de soins, service d'urgence, services de rééducation, Samu, entreprise d'ambulances, etc...).

L'institut est agréé pour recevoir 50 élèves (soit deux promotions de 25 élèves).

Projet pédagogique
Au cours de la formation et dans le respect du programme, l'institut se propose de développer les compétences cliniques, techniques et relationnelles de l'élève.

L'équipe pédagogique l'accompagnera dans son parcours de formation pour:

  • dans toute situation d'urgence, assurer les gestes adaptés à l'état du patient;
  • apprécier l'état clinique d'un patient;
  • respecter les règles d'hygiène et participer à la prévention de la transmission des infections;
  • utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des patients;
  • établir une communication adaptée au patient et à son entourage;
  • rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins;
  • organiser les activités professionnelles dans le respect des règles et des valeurs de la profession;
  • cultiver son esprit d'équipe et son développement tant personnel que professionnel afin d'optimiser la prise en charge future des patients.

Conditions d'admission

Les éléments relatifs à la formation menant au diplôme d'Etat d'ambulancier sont résumés dans la plaquette ci contre.

Tarifs

Retrouvez tous les tarifs applicables  (frais d'inscriptions au concours, frais de scolarité, droits d'inscriptions universitaires …) : 

ici  : Les tarifs des instituts de formation

 

Accessibilité aux apprenants  en situation de handicap, visible ou non.

N'hésitez pas à prendre contact avec l'institut de formation  :  en lien avec les deux référents "handicap" désignés au sein du département des instituts de formation, nous étudierons avec vous toutes les possibilités permettant d'améliorer l'accessibilité de nos actions de formation. 

Ces possibilités peuvent comprendre : 

  • des aménagement dans la durée de formation ou le parcours,
  • des adaptations en terme de choix des lieux d'enseignements, 
  • la mise à disposition de supports ou de matériels inclusifs,
  • ....

Chaque situation est à évaluer individuellement, n'hésitez pas à nous interroger.