La bronchiolite qu’est-ce que c’est ?

Depuis quelques jours votre bébé a un rhume (nez bouché ou qui coule), il tousse, sa respiration devient sifflante, il a du mal à dormir et à manger et peut avoir de la fièvre.

Il s’agit probablement d’une bronchiolite, maladie respiratoire fréquente chez les nourrissons et très contagieuse. Chaque hiver ce sont plus de 30% des nourrissons qui sont touchés car ils n’ont pas encore de défenses immunes contre ce virus appelé le plus souvent virus respiratoire syncitial qui touche les petites bronches.

La bronchiolite occasionne de mini-épidémies entre octobre et avril. C’est une maladie très contagieuse qui se transmet facilement par la salive et les éternuements. Dans la majorité des cas, cette infection respiratoire guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours, mais la toux peut persister pendant 2 à 4 semaines.


Comment soigner votre enfant ?

Le traitement est dit symptomatique, il faut :

  • désobstruer le nez avec du sérum physiologique fréquemment
  • fractionner l’alimentation
  • lutter contre la fièvre (découvrir l’enfant, hydrater, donner du paracétamol)
  • continuer à le coucher sur le dos à plat
  • ne jamais fumer près de lui.

Si l’enfant est gêné pour respirer ou s’il a des difficultés pour manger ou téter, le médecin traitant doit être consulté. Dans la majorité des cas ce recours est suffisant.

Poursuivre votre allaitement est primordial pour votre bébé. Si votre bébé peut têter, mettez le au sein autant que possible, pour des petites quantités. Si votre bébé est fatigué et boit moins, pensez à utiliser un tire lait pour entretenir votre lactation. 

Il existe quelques gestes et précautions de prévention dans l’entourage du bébé pour permettre de diminuer le risque de transmission :

  • se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper du bébé
  • ne pas embrasser un nourrisson lorsqu’on est enrhumé
  • ne pas échanger dans la famille biberons, sucettes, doudous…..
  • éviter autant que possible aux bébés la fréquentation des lieux publics
  • aérer la maison régulièrement et maintenez la température à 19°C
La consultation hospitalière ou l’hospitalisation est rarement nécessaire.

Toutefois, le recours aux urgences pédiatriques est préférable en cas de :

  • nourrisson de moins de 6 semaines, ou né prématurément
  • nourrisson ayant une maladie cardiaque ou respiratoire identifiée
  • gêne respiratoire importante
  • mauvaise prise alimentaire (si l’enfant boit moins de la moitié de ses repas ou vomissements systématiques).

Des alternatives à la consultation aux urgences sont possibles :

  • médecin traitant ou son remplaçant
  • pédiatre libéral
  • maison médicale de garde de 20 h à minuit  (Caps Tourville à 300m des urgences) – tél. 02 40 08 08 71
  • SOS médecin à Nantes – tél. 02 40 50 30 30

Avant de venir aux urgences, n'hésitez pas à contacter le Samu (15) ou le 116-117 qui pourront vous orienter vers l'interlocuteur le mieux adapté à votre situation.





L'équipe médicale des urgences pédiatriques