Exposition "Naître et être en Afrique" - Conférence "Réparation des mutilations génitales féminines"

    Publié le 2 juin 2017 Mis à jour le 2 juin 2017
    Date(s)

    du 3 juin 2017 au 9 juillet 2017

    Conférence : vendredi 9 juin à 17h "Réparation des mutiliations génitales féminines"
    Lieu(x)
    Conférence : Amphithéatre Paul Lemoine - Pavillon La mère et l'Enfant - 38 bd Jean Monnet
    Exposition
    : Espace Cosmopolis - Passage Graslin - 18 rue Scribe 44000 Nantes

    Le CHU de Nantes est partenaire de l'exposition "Naître et être en Afrique" organisés par l'association le Muvacan (Musée vivant des arts et civilisations africaines de Nantes). Le CHU accueille à cette occasion une conférence sur la réparation des mutilations génitales féminines.

    A travers l'exposition, le visiteur sera immergé dans les mythes et représentations des grandes thématiques de la vie et de la construction de la personne en Afrique subsaharienne : projet d'enfant, fécondité, grossesse, mise au monde, éducation, initiation, passage à l'âge adulte (quand, comment ?). Le parcours de l'exposition est un voyage, une invitation à la découverte des coutumes et pratiques illustrées par des reconstitutions et des objets rituels, inédits pour la plupart, films, photos, récits et textes explicatifs.

    Le programme propose aussi un cycle de conférences et d'activités en lien avec la thématique. Consultez le programme.

    Le CHU de Nantes accueille notamment une conférence le vendredi 9 juin à 17h dans l'amphithéatre Paul Lemoine - Pavillon La mère et l'Enfant - 38 bd Jean Monnet

    CONFÉRENCE :
    Réparation des mutilations génitales féminines
    par Gilles Sournies, médecin obstetricien à Lyon, collectionneur et passionné de l'Afrique. Introduction sur les enjeux sociétaux et animation par Anita Sankalé.
    En Afrique la pratique de l'excision est interdite dans vingt pays. Mais elle se poursuit illégallement avec des conséquences qu'il faut réparer.
    Conférence ouverte au public adulte en général, mais la problématique est plutôt ciblée sur des publics impliqués dans les enjeux sociaux et médicaux notamment étudiants et professtionnels de santé. Elle sera donc axée sur ce problème majeur de l'excision et sur la réparation des fistules génito/urinaires ou rectales.