éducation thérapeutique - 29 programmes autorisés

[legende-image]1303986082809[/legende-image]
séance d'éducation thérapeutique (polyarthrite rhumatoïde)







L'éducation thérapeutique du patient (ETP) s'entend comme "un processus de renforcement des capacités du malade et de son entourage à prendre en charge l'affection qui le touche, sur la base d'actions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le patient plus autonome afin qu'il devienne acteur de sa prise en charge, tout au long du projet de soins, pour disposer d'une qualité de vie la plus acceptable possible".

La loi hôpital, patients, santé et territoire (HPST)  intègre l'éducation thérapeutique dont le financement par l'agence régionale de santé (au titre des missions d'intérêt général - Mig) est désormais conditionné* par l'adéquation des programmes à des règles précises. En 2010, environ 2.700 patients du CHU ont bénéficié de l'éducation thérapeutique.

Sur la centaine de demandes d'autorisation déposés dans la région, dont 29 émanant du CHU de Nantes, 95 % ont été acceptées. Infection par le VIH, diabète, mucoviscidose, allergies alimentaires, dermatite atopique... sont quelques-unes des pathologies concernées. Les projets de programmes d'éducation des patients atteints de céphalées chroniques rebelles, parontodite chronique, porteurs d'une stomie ou sous antivirus K seront déposés avant l'été.

Un bilan sera systématiquement effectué trois mois après la date de démarrage des programmes.

*décret du 2 août 2010

exemple: la polyarthrite rhumatoïde

[legende-image]1303986082810[/legende-image]
main d'une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde - main d'une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde

Le service de rhumatologie propose aux personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde des ateliers  individuels et collectifs, sous l'égide d'une infirmière de consultation coordinatrice, un médecin spécialiste, une association de patients, des professionnels formés à l'éducation thérapeutique (assistante sociale, diététicienne, ergothérapeute,
kinésithérapeute, psychologue, podologue...): vivre avec mon traitement; connaissance de la maladie; vie sociale et maladie; diététique; ergonomie et mobilité; estime de soi.