• informations destinées aux médecins,
  • prévention - information santé,
  • prise en charge patients - soins,

Teclistamab : un nouvel espoir pour les patients atteints du myélome multiple

Publié le 12 septembre 2022 Mis à jour le 12 septembre 2022
Date(s)

le 13 septembre 2022

Deuxième cancer du sang le plus répandu dans le monde, le myélome multiple touche chaque année environ 160 000 nouveaux patients.

Un essai clinique coordonné par le Pr Philippe Moreau, hématologue au CHU de Nantes, et conduit sur 35 sites hospitaliers répartis dans 9 pays (Allemagne, Angleterre, Belgique, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Pays-Bas, Suède) a montré l’efficacité d’un nouveau médicament, le Teclistamab.

Des résultats très encourageants
165 patients résistants aux traitements conventionnels ou en rechute ont été inclus dans cet essai. 63% d’entre eux ont répondu positivement au traitement, avec une survie sans rechute d’un an, ainsi qu’une augmentation de leur espérance de vie de 18 mois.


Ces résultats très encourageants, publiés dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine, sont dus à une double spécificité de cet anticorps, qui cible à la fois les antigènes BCMA présents à la surface de la cellule tumorale et les lymphocytes CD3 qui détruisent ainsi la tumeur.

Sur la base de ces résultats, le Teclistamab a obtenu l’autorisation de mise sur le marché Européen en août 2022.

Un médicament prometteur…

L’efficacité de ce médicament pourrait encore être renforcée en le combinant à d’autres médicaments ou en l’utilisant à des stades plus précoces de la maladie.
Le CHU de Nantes est à l’honneur à travers cette autorisation d’utilisation en Europe pour les patients porteurs de myélome en rechute.

Contact presse : service communication / direction de la recherche et de l’innovation - Florane Pasquier : 02 53 48 28 11 - service.communication@chu-nantes.fr