sciatique et infiltrations - le CHU de Nantes cherche des volontaires pour une étude clinique

Publié le 10 avril 2013
Date(s)

du 1 janvier 2013 au 1 septembre 2013

Lieu(x)
hôtel-Dieu

Le service de rhumatologie du CHU de Nantes recherche des volontaires souffrant de sciatiques.

La sciatique discale est une pathologie très fréquente dont l'évolution est habituellement favorable en un mois. Au delà de trois mois sans guérison, on envisage une intervention chirurgicale.

Lorsque la douleur persiste au-delà d'un mois, il est habituel de proposer la réalisation d'infiltrations de cortisone. L'efficacité de ces infiltrations est cependant discutée car certains pensent que ce n'est pas la cortisone qui est efficace mais l'injection de produit dans l'espace épidural qui « diluerait » les substances entraînant la douleur ou que l'amélioration est simplement due à l'idée du patient d'avoir eu un traitement efficace (effet placebo).

Pour préciser le mécanisme d'action des infiltrations, nous vous proposons de participer à une étude coordonnée par le CHU de Nantes.

Principaux critères d'inclusions :
  • homme ou femme âgé(e) de plus de 18 ans, affilié(e) à un régime de sécurité sociale; 
  • sciatique évoluant depuis plus d'un mois et moins de trois mois;
  • scanner ou IRM confirmant une hernie discale L4 L5 ou L5S1;
  • pas d'antécédent de chirurgie rachidienne.

Le patient devra se présenter à 5 visites de suivi réparties pendant une période de 7 mois au service rhumatogie de l'Hôtel-Dieu.

Contacter le Dr Joëlle Glemarec, investigateur coordonnateur de l'étude par mail pour plus d'informations.