• questions fréquentes,

mon parent âgé est à l'hôpital, son retour à domicile pose problème

Publié le 3 juin 2008 Mis à jour le 23 avril 2015
Des aides humaines et/ou techniques à domicile peuvent vous être proposées
Afin de vous soutenir dans vos tâches quotidiennes, vous pouvez bénéficier d'aides à domicile.

  • L'aide à domicile (anciennement aide-ménagère)
    Elle intervient pour vous aider à préparer  vos repas, pour l'entretien de votre linge, pour les courses et éventuellement pour vous amener en voiture.

    À la sortie de l'hôpital, vous pouvez peut-être prétendre à des heures gratuites d'intervention d'aide ménagère en faisant appel au service assistance de votre mutuelle (les contacter la veille de votre sortie). En fonction de vos ressources, vous pouvez peut-être bénéficier d'une prise en charge partielle des frais d'intervention d'une aide à domicile par votre caisse principale de retraite. Il vous suffit de contacter cette dernière dès votre sortie d'hôpital.

    intervenant sur votre commune, contactez le centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de votre domicile (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic") ou le centre communal d'action sociale (CCAS). Cette prestation est remboursée intégralement par votre caisse de sécurité sociale et nécessite un certificat médical S.P.30 (à réclamer dans votre service d'hospitalisation ou auprès de votre médecin traitant).

  • Les soins à domicile
    Si vous avez besoin de soins à domicile infirmiers (pansements, traitements, suivis d'un diabète, observance de traitement...), il vous suffit de contacter l'infirmière libérale ou le centre de soins de votre quartier.

    Une ordonnance médicale vous sera réclamée. Les frais seront totalement ou en partie pris en charge par votre centre de sécurité sociale et/ou par votre mutuelle.

  • Les aides techniques
    Si votre état de santé nécessite du matériel médical (lit médicalisé, déambulateur...) pour votre maintien à domicile, vous pouvez faire  appel à  votre pharmacie, à l'association de prêt d'appareillage pour les malades et handicapés (Apamh - Tél.02.51.82.00.26) ou à un fournisseur spécialisé.

    Une ordonnance médicale vous sera demandée. Les frais seront tout ou partie remboursés par votre caisse de sécurité sociale ou par votre mutuelle.
  • Les aides humaines
    Un certain nombre d'associations intervenant sur votre secteur peuvent vous apporter soit un soutien psychologique, face à une situation difficile, soit un moment de répit (une équipe de bénévoles pouvant intervenir quelques heures à votre domicile afin de vous permettre de souffler). Vous trouverez la liste des associations auprès du centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de votre domicile (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic").

Une orientation vers une structure d'accueil peut vous être proposée
Un guide sur les "Structures d'accueil et de soins pour personnes âgées en Loire-Atlantique", répertoriant les établissements existants sur le département est édité par le comité départemental des retraités et personnes âgées (Coderpa - DGAS, Hôtel du Département, 3 quai Ceineray  44041 Nantes Cedex 1. Tél.02.51.17.20.22)

  • L'accueil de jour
    Certains établissements peuvent vous accueillir à la journée ou demi-journée pour  vous proposer des activités adaptées à votre état de santé. Renseignez-vous auprès du centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de votre domicile (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic"), ou le Centre communal d'action sociale de votre commune. Les frais de séjour sont à votre charge. Le conseil général peut dans certains cas en financer une partie.

  • L'accueil temporaire
    Certaines maisons de retraite accueillent temporairement des personnes âgées qui ont besoin d'un soutien momentané (à l'occasion de l'éloignement des proches par exemple). La durée du séjour peut varier de quelques jours à quelques mois.
    Afin de connaître les établissements susceptibles de pouvoir vous accueillir, renseignez-vous auprès du centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de votre domicile (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic") ou du centre communal d'action sociale de votre commune.

    Les frais de séjour sont à votre charge. Une aide financière peut éventuellement vous être accordée par vos caisses de retraite (voir ci-contre : sites à consulter) ou par le conseil général dans le cadre de l'aide aux personnes âgées à domicile (consultez l'adresse du pôle personnes âgées/personnes handicapées le plus proche de chez vous).

  • L'accueil définitif en établissement
    Si votre état de santé ne vous permet plus de retourner  à domicile ou si vous souhaitez entrer en maison de retraite, foyer logement, domicile collectif..., il suffit de vous inscrire dans un établissement de votre choix. Vous trouverez la liste des établissements auprès du du centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de votre domicile (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic").
    Consultez la liste des hébergements pour personnes âgées en Loire-Atlantique (site internet de l'annuaire sanitaire et social).

    Si votre état de santé nécessite une prise en charge médicale soutenue, vous pouvez  vous inscrire dans une maison de retraite médicalisée qui accepte la dépendance ou dans une unité de soins de longue durée. (à Nantes, consultez le site du Clic de Nantes entour'âge, pour les autres communes de Loire-Atlantique, consultez le site du conseil général, rubrique "aînés, retraités", puis "Clic"). L'assistante sociale du CHU peut vous aider pour les démarches d'inscription.
    Vous pouvez également prendre contact avec le secrétariat de la maison Pirmil (02.40.84.66.46) pour les formalités d'inscription en unités de soins de longue durée qui dépendent du CHU.

    Si votre état de santé nécessite une prise en charge adaptée à votre état de désorientation, certains établissements disposent soit d'un centre d'activités naturelles tirées d'occupations utiles (Cantou), soit d'unités spécialisées.
    Les frais de séjour sont à votre charge. Vous pouvez solliciter une allocation logement auprès de la Caf ou de la MSA pour les ressortissants du régime agricole. Le montant alloué sera fonction de votre revenu imposable. Certaines caisses de retraites peuvent participer aux frais d'hébergement. Renseignez-vous auprès de votre caisse.

    Si vos ressources sont insuffisantes pour assurer le financement de votre établissement, vous pouvez solliciter l'aide sociale hébergement auprès du conseil général (rubrique "aînés, retraités" puis "l'accueil en établissement").