• ouvrage,

Les nouvelles figures de la dangerosité - sous la direction de Paul Mbanzoulou - Hélène Bazex - Olivier Razac et Joséfina Alvarez

Publié le 25 février 2009 Mis à jour le 23 juillet 2009
La question de la dangerosité des délinquants est actuellement l'objet d'une intense réflexion chez les professionnels et les experts concernés par le phénomène criminel. Face à une demande croissante de sécurité stimulée, entre autres, par les exemples très médiatisés de délinquants récidivistes remis en liberté, de nombreux textes législatifs ont ainsi été adoptés depuis 2005 en réponse à la dangerosité des sortants de prison. La loi du 25 février 2008 relative à la rétention de sûreté et à la déclaration d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental en est une autre illustration.
Une série de questions traitées lors du colloque organisé à l'ENAP par le centre interdisciplinaire de recherche appliquée au champ pénitentiaire (Cirap), sont développées dans cet ouvrage: omment expliquer le regain extraordinaire de cette vieille notion? Comment la définir? De quelle nature est la construction actuelle de la dangerosité? Comment la perçoit-on aujourd'hui? A quelles évolutions, historique, sociale et culturelle peut-elle être reliée? Quelles sont ses manifestations? Est-ce une notion opérationnelle permettant de gérer efficacement les situations dangereuses rencontrées par les professionnels et les citoyens?