• ouvrage,

La Babel criminologique

Sous la direction de Pierre V. Tournier

Publié le 26 janvier 2010 Mis à jour le 11 juillet 2011

Formation et recherche sur le phénomène criminel: sortir de l'exception française?

Le 3 février 2009, se sont réunies au siège du CNRS, plus de 200 personnes de disciplines acédémiques, de professions et de sensibilités politiques fort diverses pour débattre, dans le respect de chacune et de chacun, des besoins de notre pays en matière de formation et de recherche scientifiques sur le phénomène criminel et son contrôle. Martine Herzog-Evans a bien exprimé les enjeux de cette rencontre  : nous ne savons pas nécessairement ce qu'est un criminologue ; il reste à définir ce que devrait être l'enseignement minimal ; nous nous heurtons à de fortes résistances et de la faculté et des praticiens ; nous ne sommes pas au niveau face aux Canadiens ; nous avons à lutter contre le risque de politisation ; mais, dans le même temps, il nous faut éviter tel choix pollitique ou tel autre ; il y aura une difficile phase de transition, ce qui se manisfestera notamment quant à la pratique, quant à l'organisation des études, quant à la rechercheet aux thèses ; la tentation de demi mesures s'est d'ailleurs exprimée ; celle d'imposer un contenu, d'écarter les uns ou les autres, de marquer les territoires aussi, hélas.

Les communications sollicitées et spontanées reproduites ici devraient aider à la mise en place, dans les mois qui viennent, d'une confèrence universitaire de criminologie, permanente, meilleur moyen, sans doute, de conjurer la malédiction qui semble frapper la criminologie en France.

Pierre V. Tournier est Docteur en démographie, spécialiste de démographie pénale, hdr, directeur de recherches au CNRS, centre d'histoire sociale du XXème siècle, chargé d'enseignement à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, ancien président de l'Association française de criminologie. Dernier ouvrage: "Loi pénitentiaire : contexte enjeux" (L'Harmattan 2008).

Editions L'Harmattan