Radiologie interventionnelle 


Qu’est ce que l’artériographie diagnostique ?

L’artériographie diagnostique consiste à explorer votre vascularisation artérielle à la recherche d’éventuelles anomalies. Cet examen permet de réaliser une cartographie dynamique de vos vaisseaux et ainsi adapter le choix du traitement (traitement endo-vasculaire, chirurgical ou médicamenteux). 

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention est réalisée par des médecins radiologues en salle de radiologie interventionnelle car les rayons X permettent de se guider, de repérer vaisseaux et organes, et de rendre le geste plus sûr. Dans un premier temps le radiologue réalise une anesthésie locale au pli de l’aine, il met en place un petit tuyau en plastique appelé cathéter jusqu’à l’artère à explorer. A l’aide d’injection de produit de contraste iodé, qui donne une certaine coloration aux vaisseaux, il repère les éventuelles anomalies. Si nécessaire, il est possible qu’il réalise plusieurs injections pour établir son diagnostique. Enfin le radiologue comprime le point de ponction au pli de l’aine pendant 10 min et réalise un pansement compressif. 

[legende-image]1369731810061[/legende-image]

 


Quelles sont les suites immédiates ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication. Une artériographie peut être suivie de complication locale avec un hématome au point de ponction, complication générale avec l’injection de produit de contraste (réaction d’intolérance, accident rénal chez le patient atteint de maladie fragilisant le rein), complication thrombo-embolique liée au matériel à l’intérieur de l’artère pouvant entraîner une occlusion de l’artère ou une occlusion à distance avec une embolie. Naturellement, les bénéfices attendus de l’examen qui vous est proposé sont largement supérieurs aux risques que cet examen vous fait courir. 

Quelles sont les complications possibles ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication. Une artériographie peut être suivie de complication locale avec un hématome au point de ponction, complication générale avec l’injection de produit de contraste (réaction d’intolérance, accident rénal chez le patient atteint de maladie fragilisant le rein), complication thrombo-embolique liée au matériel à l’intérieur de l’artère pouvant entraîner une occlusion de l’artère ou une occlusion à distance avec une embolie. Naturellement, les bénéfices attendus de l’examen qui vous est proposé sont largement supérieurs aux risques que cet examen vous fait courir. programmé.