Publié le 22 septembre 2010 Mis à jour le 3 janvier 2014

Unité de 30 lits.

  • évaluation et prise en charge des troubles moteurs ou cognitifs secondaires à une atteinte neurologique;
  • chirurgie fonctionnelle du handicap ( chirurgie fonctionnelle des troubles neuro-orthopédiques, de la spasticité, etc);
  • prise en charge des complications secondaires liées à une déficience neurologique.