Emploi

Technicien(ne) Supérieur(e) Hospitalier Biomédical(e) et Responsable de Domaine Biomédical (RDB) H/F

Mission

Mission principale :
TSH Biomédical Dans son domaine de compétence :
- Hôtel Dieu – Secteur Explorations Fonctionnelles et Techniques Opératoires (EFTO),
- Hôtel Dieu – Secteur Anesthésie et Suppléances Fonctionnelles (ASF),
- Hôpital G&R Laennec,
il a pour missions principales :
- Installer, maintenir, suivre ou effectuer les contrôles réglementaires dont de qualité et assurer la traçabilité des interventions, concernant les installations, dispositifs dont il a la charge, et qui dépendent de l’atelier de maintenance quel que soit le site d’exploitation du dispositif (sites périphériques de l’atelier de maintenance, et partenariat GHT)
- Informer sur l'utilisation des équipements biomédicaux,
- Participer à la gestion des risques (matériovigilance, FEI, veille réglementaire). Les secteurs d’activité au sein des domaines de compétences sont donnés en Annexe 1.

Activités principales dans son domaine de compétence
- Diagnostiquer les pannes et remettre en état de fonctionnement (maintenance curative),
- Planifier et réaliser les interventions internes de maintenance et de contrôle qualité et les tracer dans la GMAO,
- Réaliser dans la GMAO, après analyse technico-économique, les Demandes d’Approvisionnement (DA) de pièces détachées et de prestations de maintenance ou contrôle externes en tenant compte des marchés en cours,
- Utiliser des matériels, des outils de dépannage, de réparation ou de maintenance, relatifs à son métier,
- Se former à l’utilisation et à la maintenance des appareils,
- Accompagner un nouveau technicien ou un stagiaire dans la réalisation de ses activités quotidiennes.
- Mettre en œuvre la politique de maintenance du Service Biomédical,
- Analyser, diffuser et tracer l’information,

Activités principales dans son secteur
- Etre expert sur les installations et matériels et gérer la bonne tenue de l’inventaire dans la GMAO.
- Installer, mettre en service et en réseau, et optimiser le fonctionnement des nouveaux matériels en relation avec les utilisateurs, les fournisseurs et services connexes du CHU,
- Planifier, déclencher, contrôler et tracer dans la GMAO les interventions internes et externes de maintenance dont les contrôles réglementaires et de qualité,
- Identifier et diagnostiquer un dysfonctionnement, une panne, le défaut d'un matériel, d'un équipement, une anomalie d'un système, et le tracer dans la GMAO,
- Rédiger (Rédacteur) et actualiser les procédures, protocoles, mode-opératoires et fiches techniques de maintenance, de contrôle et d’utilisation en relation avec l’encadrement biomédical, les fournisseurs, constructeurs et les utilisateurs,
- Suivre les contrats de maintenance, de contrôle et de mise à disposition, ainsi que les prestations associées,
- Lier les documents associés aux matériels dans la GMAO : Notices technique et d’utilisation, procédures, bon de livraison, rapports d’intervention, …
- Réaliser des études techniques ou technico-économiques ponctuelles,
- Évaluer la conformité d'un produit, d'un matériel, d'une prestation au regard des normes et des pratiques internes/externes,
- Gérer les risques (matériovigilance, évènements indésirables, veille réglementaire) : mettre en œuvre les mesures conservatoire ou enquêter,
- Participer aux veilles : technique, réglementaire et législative,
- Coordonner les formations utilisateurs,
- Assister et conseiller les utilisateurs et autres techniciens sur l’utilisation des équipements,
 Identifier les besoins en formation pour les utilisateurs et les autres techniciens biomédicaux.
- Former sous la responsabilité de l’Ingénieur Biomédical de site par compagnonage les autres TSH Biomédcaux,
- Proposer l’obsolescence des matériels et aider aux choix lors de l’élaboration du plan d’équipement.
- Gérer les approvisionnements en pièces détachées,
- Gérer les matériels de prêt (interne et externe).
- Gérer les indicateurs de suivi de maintenance de son secteur,
- Participer aux consultations d’achat et de maintenance.

Evolution du métier
- Renforcement des dispositions réglementaires et juridiques en matière de sécurité des équipements et judiciarisation des incidents liés à la santé, impliquant de maitriser la traçabilité et de développer la démarche qualité,
- Forte évolution technologique et scientifique des équipements et installations biomédicales (informatique, réseaux, systèmes d’information…),
- Développement de la maintenance préventive, dont les contrôles de qualité, et de l’externalisation des interventions les plus spécialisées,
- Constante mouvance du périmètre d’activité.

Mission principale :
Responsable de Domaine Biomédical (RDB) Au sein d’un domaine de compétence, le RDB a pour mission de coordonner en relation avec l’Ingénieur Biomédical de site, la maintenance des différents secteurs d’activité.

Ces missions principales sont :
- Coordonner et suivre (tableau de bord et indicateurs) la maintenance interne et externe des différents secteurs d’activité,
- Coordonner l’équipe de techniciens (planning de présence, formation, répartition du travail),
- Coordonner les ressources techniques (pièces détachées, prestations de maintenance, testeurs, matériels de prêt),
- Gérer les demandes d’approvisionnement (DA) en pièces détachées et prestations en remplacement de l’Ingénieur Biomédical de Site,
- Coordonner les mises en service et installations,
- Superviser l’élaboration et contrôler (Vérificateur) les procédures et protocoles de maintenance et contrôler leur bonne application,
- Coordonner la gestion des risques (matériovigilance, évènements indésirables, veille réglementaire) et suivre la mise en œuvre des mesures conservatoires et des enquêtes.
- Participer aux réunions de Service,
- Fixer des objectifs et les évaluer,
- Animer, motiver et dynamiser le domaine d’activité
Durée(s) :
plus de 6 mois

Pré-requis

Niveau 3 avec connaissance approfondie du milieu biomédical ou promotion interne
Pour le Responsable de Domaine Biomédical (RDB) : 5 années en qualité de TSH Biomédical

Les TSH Biomédicaux sont habilités à réaliser la maintenance sur les DM Biomédicaux :

Niveau 1 et 2 : sur l’ensemble du parc.
Niveau 3 : s’ils ont été formés et habilités « constructeur » ou, sous la responsabilité du Responsable de site, par compagnonage interne au service (cf. procédure d’habilitation).
Niveau 4 et plus : s’ils ont été formés et habilités « constructeur ». Classement en niveau de complexité croissant des tâches de maintenance : NF EN13306

Niveau 1 : caractérisé par des actions simples exécutées par du personnel ayant une formation minimale.
Niveau 2 : caractérisé par des actions de base qu’il convient d’exécuter par du personnel qualifié utilisant des procédures détaillées.
Niveau 3 : caractérisé par des actions complexes exécutées par du personnel technique qualifié utilisant des procédures détaillées.
Niveau 4 : caractérisé par des actions qui impliquent la maîtrise d'une technique ou d'une technologie et sont exécutées : du personnel technique spécialisé.
Niveau 5 : caractérisé par des actions qui impliquent un savoir-faire détenu par le fabricant ou une société spécialisée à l’aide d’un équipement de support logistique industriel.

Anatomie, physiologie et biologie 
Electronique et automatisme
Démarche, méthodes et outils de la qualité (Approfondies pour RDB)
Informatique biomédicale (réseaux, SI…)
Normes et réglementations techniques et biomédicales
Outils de bureautique
Electricité générale
Connaissance milieu hospitalier : Pôles, Services, organisation et instances (CLIN, Conseil bloc…)
Anglais technique
Logiciel de GMAO
Fluides médicaux
Management
Adresse :
Mél :
drh@chu-nantes.fr