schizophrénie - programme de remédiation cognitive ToM Remed

Publié le 11 février 2016 Mis à jour le 11 février 2016

ToM Remed (Theory of Mind Remediation) est un programme de remédiation des troubles de cognition sociale de la schizophrénie. Ce programme propose une prise en charge spécifique des troubles de théorie de l’esprit, c’est-à-dire de la capacité à attribuer des intentions à autrui, en lien avec une difficulté à traiter les éléments contextuels.

Voir aussi : que sont les soins de remédiation cognitive?

À qui s’adresse ce programme ?
 

Le programme proposé par le centre de référence en soins d'éducation thérapeutique et de remédiation cognitive (Creserc) s’adresse à des patients atteints de schizophrénie, cliniquement stables à distance de toute décompensation aiguë.

Les patients doivent présenter des troubles de la cognition sociale. Les patients sont adressés par leur psychiatre traitant, libéral ou hospitalier.

Les objectifs du programme
 

L’objectif majeur est de réintégrer le patient dans sa communauté quelles que soient ses difficultés.

Les objectifs plus spécifiques sont variables selon les patients. Devant une situation de conversation ambiguë, l’objectif est de les aider:
  • à prendre conscience de l’existence de plusieurs hypothèses possibles et surtout d’hypothèses alternatives à la leur;
     
  • à accepter l’idée d’une logique commune, éventuellement différente de la leur;
     
  • à apprendre à rechercher et à utiliser les éléments du contexte pour lever l’ambiguïté;
     
  • à utiliser la stratégie des hypothèses alternatives pour lever une ambigüité conversationnelle et identifier au plus près du contexte, l’intention de l’interlocuteur.
Des résultats intéressants ont été obtenus concernant les phénomènes délirants, avec amélioration de la critique et "assouplissement" des convictions délirantes.

Le déroulement du programme
 

  1. les patients sont rencontrés au préalable en consultation médicale individuelle d’évaluation;
     
  2. les patients participent à des séances de groupe (entre quatre à six patients). Les infirmiers évaluent l’intensité des troubles d’attribution grâce à la lecture intentionnelle en situation (LIS).

    Le programme se déroule sur 12 semaines à raison d’une séance d’une heure trente par semaine.

    Chaque séance présente deux temps qui correspondent à l’utilisation successive de deux supports:

    • un premier temps de travail sur les expériences de vie rapportées par les patients,
       
    • un deuxième temps de travail sur des extraits vidéo;
       
  3. une séance de rappel est planifiée 6 mois après la fin du programme.

L'équipe
 

Médecins psychiatres
  • Dr Marion Chirio- Espitalier
  • Dr Vincent Delaunay
     
Cadre de santé
  • Maryline Hervouet
     
Neuropsychologue
  • Leslie Hureau
     
Infirmiers

  • Emmanuel Dussard
  • Mireille Yodo