Reconstruction mammaire après cancer du sein : le Diep une technique pratiquée au CHU de Nantes

Publié le 10 février 2020 Mis à jour le 10 février 2020
Les techniques de reconstruction mammaire ont profondément évolué au cours des dix dernières années. Sont apparues récemment des techniques fiables laissant peu de séquelles et permettant de reconstruire le sein de façon naturelle.

On parle de reconstructions mammaires autologues. Ce terme s’oppose aux techniques classiques de reconstruction du sein par prothèses en silicone, simples et rapides, mais qui ne donnent pas toujours des résultats stables dans le temps, surtout après une radiothérapie.
Il existe principalement deux techniques autologues : le lambeau de grand dorsal suivi d’injection de graisse (lipofilling) et le lambeau abdominal Diep (Deep Inferior Epigastric Perforator flap = en français : lambeau perforant basé sur les perforantes issues des vaisseaux épigastriques inférieurs profonds).

Lire l'intégralité de l'article