Pourquoi le CHU fait-il autant de travaux de rénovation à l’hôtel-Dieu ?

Publié le 21 mai 2015 Mis à jour le 16 avril 2018
Il s’agit principalement de travaux de mise aux normes. Ce sont des investissements calculés et raisonnés qui ont été décidés dans l'attente d'une reconstruction des services de court séjour.

Il est impossible d'attendre 2026 sans continuer à améliorer l'hôtellerie et les fonctionnalités de l'hôtel-Dieu et de l'hôpital Nord Laennec.
 
Quand c'est possible, ces travaux de mise aux normes s'accompagnent d'une amélioration des locaux pour mieux accueillir les patients en consultation ou en hospitalisation. C'est important pour les patients, mais aussi pour les professionnels qui y travaillent. L'accueil en consultation et les examens diagnostiques se sont beaucoup développés, les locaux doivent donc être adaptés. De même l'hospitalisation ambulatoire se développe et ne peut se pratiquer correctement dans les unités actuelles d'hospitalisation complète.

Le PTMC: un nouveau bâtiment qui facilite la transition
Par ailleurs, le CHU a ouvert le plateau technique médico-chirurgical (PTMC) en 2013. Ce bâtiment, situé au cœur de l'hôtel-Dieu, regroupe une vingtaine de salles de bloc opératoire et offre un nouveau plateau de chirurgie ambulatoire, ce qui permet de restructurer le fonctionnement des blocs opératoires existants ainsi que les unités où se trouve aujourd'hui la chirurgie ambulatoire. C'est déjà une préfiguration des fonctionnalités indispensables dans le projet Île de Nantes. La transition devrait donc ainsi être facilitée.