Publié le 9 décembre 2008 Mis à jour le 3 février 2017

Cette pathologie regroupe les hémorragies méningées par rupture d'anévrismes, les hémorragies intracérébrales et le traitement des malformations artério-veineuses.

Le traitement des anévrismes artériels intra-crâniens est actuellement surtout assuré par les neuroradiologues (Pr Hubert Desal, Dr Benjamin Daumas-Duport, Dr Alina Gaultier) qui peuvent assez facilement occlure les anévrismes par embolisation (mise en place de spires dans l'anévrisme par voie intra-artérielle).

Les cas qui ne peuvent être embolisés (anévrismes sans collet net) sont opérés classiquement (mise en place d'un clip). Cette chirurgie est plus volontiers assurée par le Dr Tanguy Riem. Cependant, en cas d'urgence l'intervention peut être réalisée par tous les neurochirurgiens.

Le traitement des malformations artério-veineuses (MAV) intracrâniennes associe souvent l'embolisation, la chirurgie et la radiothérapie. Lorsque la MAV est de petites dimensions (moins de 3 cm de diamètre) on a recours à une radiothérapie particulière, la radiochirurugie. Celle ci nécessite un accélérateur linéaire sophistiqué, un programme de dosimétrie adapté et une imagerie réalisée en conditions stéréotaxique (Dr Stéphane Martin, Dr Vincent Roualdes).

Les hémorragies intracérébrales (souvent liées à une hypertension artérielle) sont opérées en fonction de leur évolution dans le cadre de l'urgence.

L'insuffisance circulatoire cérébrale, souvent par thrombose d'une ou plusieurs des quatre principales artères qui assurent la vascularisation de l'encéphale, est actuellement beaucoup mieux évaluée depuis la création des unités de prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (Dr Benoît Guillon, Pr Philippe Damier). Les indications de revascularisation cérébrale par anastomose extra-intracrânienne sont rares mais les indications reposent maintenant sur des bases cliniques et d'imagerie fonctionnelle (IRM) solides.