Médecine du sport. Un nouvel équipement au service de tous les sportifs

En avril 2017, le CHU de Nantes a remplacé les tapis roulants utilisés depuis plus de 15 ans pour les tests d’effort en médecine du sport par de nouveaux équipements pour les salles d’effort : tapis roulants connectés aux ECG et analyseurs des paramètres respiratoires à l’effort (VO2). Ces tapis roulants sont identiques à ceux de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance, « ces équipements  très appréciés de tous nos patients, même par les coureurs de haut niveau à plus de 21km/h » précise le Dr Marie Carol Paruit, Responsable de l’UF de Médecine du Sport et de l’IRMS, structures qui effectuent plus de 4300 bilans de sportifs par an.

Les tapis roulants plus larges et plus souples sont également pourvus d’un arceau permettant d’optimiser la sécurité du patient équipé d’un harnais léger prévu pour stopper le tapis roulant en cas de perte d’équilibre assurant une prévention efficace des chutes. Ce nouveau matériel est adapté à tous sportifs, quelque soit son âge, son niveau et sa discipline. Sportifs professionnels, de haut-niveau ou de loisir. Le plateau technique de médecine du Sport du CHU de Nantes répond ainsi aux demandes des médecins et des structures sportives afin de donner aux pratiquants, les renseignements les plus pertinents pour atteindre de manière progressive son maximum physiologique et assurer un dépistage efficace des pathologies d’effort  

Ces nouveaux équipements ont fait évoluer l’organisation des salles d’effort « Ces changements sont le fruit d’un vrai travail de fond de partage de compétence, tant pour le médecin que pour les infirmières ou technicienne » note Anne-Sophie Gouin, cadre du service.