Mars bleu 2024, mobilisons nous contre le cancer colorectal !

Publié le 4 janvier 2024 Mis à jour le 4 janvier 2024
Date(s)

le 12 mars 2024

Mardi 12 mars de 10h à 16h
Lieu(x)
Hall d'accueil - rez-de-chaussée
Hôtel-Dieu
Place Alexis Ricordeau, Nantes

 

Vous avez entre 50 et 74 ans ? Vous êtes concernés par le dépistage du cancer colorectal !

Mars Bleu c’est le mois du cancer colorectal, un cancer qui touche chaque année plus de 43 000 personnes, soit près de 120 cas diagnostiqués par jour.

Un autre constat préoccupant s’ajoute à cette réalité : le taux de participation au dépistage du cancer colorectal n'est que de 33% environ.

Pourtant, un dépistage réalisé à temps peut sauver des vies. 95% des cancers colorectaux surviennent après 50 ans.
Détectés suffisamment tôt, ils peuvent être guéris dans 9 cas sur 10.

Rassurez-vous, le dépistage est simple, il suffit de commander un kit gratuitement.

Vous avez entre 50 et 74 ans, c'est un test simple rapide et indolore à faire chez vous.

‍Il consiste en un auto-test immunologique qui peut être réalisé en 3 minutes. Envoyés par la poste, les résultats vous sont adressés par courrier. Ce test est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Par contre :
  • En cas de sang dans les selles, de perte de poids inexpliquée ou de troubles du transit, une consultation chez un spécialiste s’impose !
  • Vous avez des antécédents personnels ou familiaux, signalez-les et parlez-en à votre médecin.
  • Vous avez plus de 74 ans, vous pouvez demander à votre médecin de bénéficier d'un suivi personnalisé.

Associé à une prévention efficace, le dépistage augmente les chances de guérison.

En effet, le mode de vie a une influence importante sur le risque de développer un cancer colorectal : éviter le tabagisme, réduire sa consommation d’alcool, adopter une alimentation équilibrée (plus de fibres et moins de viande) et pratiquer une activité physique régulière.

Le dépistage c'est en mars et surtout pendant toute l’année !
Prenez soin de vous, commandez le kit.
Aidez-nous à prendre soin des autres : parlez-en à vos proches qui ont entre 50 et 74 ans.