Manipulateur en électroradiologie médicale - la formation L-M-D

Présentation du métier

Publié le 5 janvier 2017 Mis à jour le 17 janvier 2020

Présentation du métier de manipulateur en électroradiologie médicale

Le métier de manipulateur d'électroradiologie médicale :

Les différents secteurs d’activité

L’imagerie médicale : Elle regroupe l’ensemble des moyens d’acquisition et de restitution d’images permettant d’obtenir des informations anatomiques ou fonctionnelles d’un corps vivant par l’utilisation de divers agents physiques.

L’imagerie médicale couvre les explorations utilisant les rayonnements X (Radiologie conventionnelle, scanner), les ultrasons (échographie), les champs magnétiques et ondes de radiofréquence (IRM - Résonnance magnétique)

Entrent également dans ce champ d’activité :

Les interventions à visées thérapeutiques réalisées sous guidage radiographique, scannographique ou échographique.

Les explorations et interventions vasculaires et cardiaques à visées thérapeutiques.

 

La médecine nucléaire : Elle regroupe l’ensemble des moyens d’acquisition et de restitution d’images permettant d’obtenir des données anatomiques ou fonctionnelles d’un corps vivant par l’administration d’un radio élément faiblement radioactif. Le positionnement, la qualité de métabolisation et l’activité du radio élément seront détectés par des capteurs spécifiques à ce type d’exploration (gamma caméras)

Entrent également dans ce champ d’activité :

La Tomographie par émission de positons (TEP) qui consiste en l’exploration couplée par scintigraphie et scanner.

La radiothérapie interne vectorisée à visée thérapeutique qui consiste en l’administration d’un radiopharmaceutique marqué par un radio élément. L’isotope se fixera préférentiellement sur un tissu donné. Le radio élément neutralisera les cellules tumorales par irradiation.

 

La radiothérapie : Elle regroupe l’ensemble des techniques utilisant des rayonnements ionisants dans l’objectif de stériliser les tumeurs cancéreuses tout en préservant les tissus sains.

Elle est utilisée dans le traitement loco régional des tumeurs cancéreuses.

On distingue :

La radiothérapie externe (la source de rayonnements se trouve à l’extérieur du patient)

La curiethérapie (la source de rayonnement est placée à l’intérieur du patient)

Entrent également dans ce champ d’activité :

La radiothérapie métabolique (cf : la radiothérapie interne vectorisée en Médecine nucléaire)

La radio chirurgie (irradiation de très haute précision)

La radiothérapie per opératoire (ablation de la tumeur + irradiation dans le même temps chirurgical)
 

 

L’électrophysiologie : Elle regroupe l’ensemble des techniques utilisant des ondes non ionisantes dans un objectif diagnostique ou thérapeutique. Elle a pour but d’apprécier la qualité d’un organe à assurer sa fonction.

Elle consiste en l’étude des phénomènes électriques et électrochimiques qui se produisent dans les organes et les tissus vivants. Elle s’étend de l’étude des neurones, des fibres musculaires à l’évaluation de la capacité respiratoire, du dépistage du diabète aux dosages endocriniens.

Elle se réalise par l’enregistrement des signaux émis par les organes au cours des diverses explorations fonctionnelles