lecture du chapitre à étudier

Publié le 1 avril 2015 Mis à jour le 1 avril 2015
La lecture silencieuse du reste du chapitre (les péripéties, le dénouement, la situation finale), place les élèves en situation de recherche.

Les possibles difficultés liées à la dyslexie et à ses acteurs associés

  • Les difficultés de compréhension peuvent être liées à des difficultés de déchiffrage. En effet, les ressources mnésiques sont principalement mobilisées pour décoder les mots. L’attention du lecteur est alors peu disponible pour identifier les relations entre les suites de mots, de phrases et construire une représentation cohérente du texte. De plus, des carences de traitements d’une syntaxe complexe, d’un lexique spécifique peuvent altérer l’accès au sens d’un texte.
  • Mise en mémoire des informations pertinentes et inhibition des données inutiles.


Les adaptations possibles:

  • adaptation du support écrit : type et taille de la police;
  • balisage du texte : utilisation d’un code couleur afin de repérer les personnages, numérotation des lignes afin d’orienter les recherche;
  • définitions des mots complexes accompagnées d’un support visuels (pictogrammes);
  • lecture faite par un tiers : AVSi, camarade de classe, enseignant;
  • enregistrement au dictaphone du texte, l’enfant peut écouter et réécouter le texte en fonction de ses besoins;
  • lecture partagée;
  • explicitation du vocabulaire et des structures syntaxiques complexes;
  • lecture éventuelle d’un résumé (ou d’un texte raccourci) respectant les étapes du récit et le style du texte de référence