La recherche, pourquoi pas vous ? Les jeunes chercheurs mis à l’honneur

Faire la promotion de la recherche, susciter des vocations, se rencontrer et échanger entre jeunes chercheurs de la région, c’était au programme de cette première journée qui a eu lieu le 12 décembre dernier.

Ils ont moins de 35 ans, après avoir mené un cursus scientifique en plus du cursus médical, ils concilient une carrière de médecin, chercheur et enseignant au CHU de Nantes.
Pour le Dr Mathilde Ducloyer, membre de cette équipe « médecine et recherche scientifique sont intimement liées. C’est aussi en observant et en écoutant les patients qu’on peut formuler des projets de recherche pertinents. »

Implication, engagement et investissement personnel

Un médecin chercheur a un parcours difficile, long et ambitieux nécessitant un investissement personnel « Il ne faut pas le cacher, être hospitalo-universitaires alliant clinique, enseignement et recherche demande des sacrifices. Ce n’est pas 50% de clinique et 50% d’enseigne- ment recherche, mais plutôt 150% au final. Cela demande souvent du travail le soir et les week-ends et une charge mentale assez importante. Néanmoins, c’est faisable et réfléchir à l’organisation personnelle et professionnelle est fondamentale pour aller dans cette voie. » précise le Dr Jean-François Huon. À cela, le Dr Jean-Baptiste Ducloyer rajoute « je suis médecin, chirurgien, chercheur, j’encadre les internes de mon service et j’enseigne à l’Université et au CHU : ces missions variées enrichissent et donnent du sens à mon travail. J’ai besoin de soigner pour être pertinent dans l’enseignement et les recherches menées ».

Améliorer nos compétences pour une meilleure prise en soin des patients

L’acquisition d’une double compétence médico scientifique est une aventure passionnante qui permet de concilier une activité clinique au plus proche des patients et une activité de recherche procurant la satisfaction d’avoir une influence sur la santé de la population et de contribuer aux avancées de la communauté scientifique. C’est le message que l’équipe veut transmettre à tous les jeunes chercheurs médicaux et paramédicaux de la région. Grâce à cet événement « nous avons partagé notre expérience, rencontré de jeunes chercheurs, nous voulons susciter des vocations, créer du lien entre nous » conclu le Dr Mathilde Ducloyer.