Jean-François, gestionnaire du GAP (gestion des accès professionnels)

Jean-François gère nos accès professionnels

Au sein du service de gestion des accès professionnels (GAP), Jean-François Piron et ses collègues font en sorte que chaque personne amenée à travailler au CHU possède toutes les habilitations nécessaires à ses fonctions.


Ancien brancardier, Jean-François Piron a intégré en tant qu’agent d’administratif et via un recrutement externe le service de gestion des accès professionnels (GAP), à sa création en 2013 en remplacement de l’ancien «point cartes » : « Mon profil assez atypique correspondait au poste : je connais très bien le monde hospitalier et je suis passionné d’informatique. »

Création des cartes professionnelles

Les agents du GAP sont multitâches : la « gestion des accès » est en effet loin de se limiter à autoriser le franchissement de certaines portes ! « Nous créons les cartes professionnelles Gaia pour les nouveaux agents mais aussi pour les personnes non salariées du CHU comme les stagiaires, les membres d’associations... En amont, le cadre du service remplit une demande via l’intranet qui doit préciser quelles fonctions occupe le futur possesseur de la carte, à quels locaux il doit pouvoir accéder, de quelles applications informatiques il devra se servir, s’il pourra stationner dans un parking CHU, etc. » Autant dire que la rentrée est une période d’intense activité car, en plus des tâches habituelles, pas moins de 5 000 cartes sont créées chaque année, avec des pics d’affluence : « En septembre, novembre et mai, pour l’arrivée des étudiants des écoles, des internes, des externes, nous avons la tête dans le guidon ! » Car, comme l’explique Jean-François, « si l’édition de la carte elle-même ne prend que dix minutes, sa préparation est beaucoup plus longue. C’est pourquoi nos bureaux ne sont pas ouverts toute la journée, car il est indispensable de réserver à ce travail des plages horaires qui nous permettent aussi de répondre aux nombreux coups de fil.»

Résolution des problèmes
 
Le GAP travaille aussi en lien avec le centre d’assistance aux utilisateurs (CAU 14) pour traiter les demandes liées à des incidents informatiques, des modifications, des dysfonctionnemments.

Plan de mobilité
 
Jean-François et ses collègues sont encore les interlocuteurs pour toutes les demandes ressortissant du plan de mobilité : « Nous éditons les attestations employeur pour les abonnements Tan, Bicloo... »
 
Accueil du public
 
Sa licence en psychologie lui est-elle utile au quotidien ? Il sourit : « Probablement, cela aide dans les relations avec le public, qui représentent un part importante de notre travail puisque nous assurons à tour de rôle l’accueil au guichet... Et il ne faut pas perdre de vue, même lorsque la relation passe par un écran, qu’il y a des êtres humains derrière l’ordinateur. »

Comme ses collègues, Jean-François travaille alternativement à l’hôtel-Dieu, l’hôpital Nord Laennec et l’hôpital Saint-Jacques, selon des plannings mensuels. Il apprécie notamment son travail pour sa variété : « On est constamment en évolution, surtout au niveau informatique. Nous sommes à même de proposer des évolutions, de participer à l’amélioration des outils, à la résolution des problèmes... »