• agents CHU de Nantes,
  • informations destinées aux médecins,
  • prise en charge patients - soins,
  • recherche - innovation,
  • professionnels de santé,

INVITATION Soirée innovations en chirurgie bariatrique

Publié le 30 juillet 2018 Mis à jour le 16 octobre 2018
Date(s)
RDV le vendredi 9 novembre 2018 à 18h30 
Lieu(x)
amphithéâtre Paul-Lemoine
hôpital femme-maternité
38 bd Jean-Monnet
Nantes 
Pour y accéder 

La chirurgie bariatrique s'est imposée comme la méthode la plus efficace et la plus utilisée pour le traitement de l'obésité massive ou compliquée. Avec plus de 20 ans de recul, et un nombre toujours croissant d'interventions, les pratiques évoluent et des solutions innovantes apparaissent.

Le CHU de Nantes, l'Institut du Thorax et l'Institut des Maladies de l'Appareil Digestif propose une première soirée dédiée aux innovations en chirurgie bariatrique. Le Pr Pattou (CHU de Lille) et le Pr Oppert (Hôpital Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) se joindront à nous pour nous faire part de leur expérience et des actualités futures dans la prise en charge de l'obésité. 


Programme 

18h30 : Accueil des participants – visite des stands, buffet

19h : « Introduction à la soirée : épidémiologie de l’obésité et du recours à la chirurgie bariatrique »

Dr David Jacobi – service d’endocrinologie - maladies métaboliques et nutrition – CHU de Nantes - Centre Spécialisé de l'Obésité (CSO) Ouest-Atlantique

19h15 : « De la chirurgie bariatrique à la chirurgie métabolique. La France est-elle prête ? »

Pr François Pattou – service de chirurgie bariatrique – CHU de Lille

20h : « Mise en place de la réhabilitation améliorée pour la chirurgie bariatrique »

Dr Claire Blanchard – service de chirurgie bariatrique – CHU de Nantes

20h30 : « Traitements endoscopiques : lesquels ? Pour quels résultats ? Et quels risques ? » 

Pr Emmanuel Coron – directeur de l’institut des maladies de l’appareil digestif – CHU de Nantes

21h : « Suivi médical après chirurgie : qui fait quoi ? »

Pr Jean-Michel Oppert  – service de nutrition  – Hôpital Pitié-Salpêtrière (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris)

21h45 : Cocktail, visites des stands


Inscription : (dans la limite des 100 places)


écoutez le mot à saisir




Jean-Michel Oppert est professeur de Nutrition à Sorbonne-Université et chef du service de nutrition de l'Hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP), centré sur la prise en charge multidisciplinaire des obesités sévères. Ses principaux intérêts de recherche en épidémiologie nutritionnelle portent sur la mesure de l'activité physique et du comportement sédentaire notamment chez les patients atteints de maladies cardiométaboliques, et en particulier après chirurgie de l'obésité. Il est impliqué dans des projets nationaux et européens sur l'activité physique, la nutrition et l'obésité et est auteur de plus de 230 articles dans des revues à comité de lecture. Il est membre fondateur et a été membre du comité exécutif du réseau Health Enhancing Physical Activity (HEPA) soutenu par l'OMS Europe (2004-2012) et il a été président de l'Association européenne pour l'étude de l'obésité (EASO). Il est actuellement membre du conseil scientifique du Joint Programming Initiative (JPI) "Healthy Diet for a Healthy Life".



Le professeur François Pattou est chef du service de chirurgie générale et endocrinienne du CHRU de Lille et directeur de l’unité mixte de recherche Inserm U1190 « recherche translationnelle sur le diabète » qui est l’une des trois équipes du LABEX european genomic institute for diabetes (EGID). Il coordonne le Centre intégré de l’obésité et la Fédération hospitalière et universitaire Integra au CHRU de Lille. Les recherches de François Pattou portent sur le développement de nouveaux traitements interventionnels du diabète et des maladies métaboliques, et notamment sur la thérapie cellulaire pour le diabète de type 1 et la chirurgie gastro-intestinale pour le diabète de type 2 et les maladies métaboliques. Les travaux de François Pattou se sont traduits par plus de 230 publications internationales et lui ont valu les grands prix de l’Académie de médecine et de la fondation Avenir.