• recherche - innovation,

DHU - contexte et présentation

Publié le 18 octobre 2012 Mis à jour le 17 février 2015

Entre 2003 et 2010, le CHU et l'université de Nantes ont expérimenté, en accord avec la direction générale de l'Inserm, un nouveau modèle de gouvernance intégrée des activités de soins et de recherche : les instituts de recherche et de soins.

Quatre instituts de recherche et de soins ont ainsi été créés durant cette période.
 
Le site de Nantes souhaite aujourd'hui aller plus loin en vue de compléter et d'enrichir cette organisation préfiguratrice qui gagnerait à disposer d'une gouvernance plus intégrée et partagée entre les partenaires que sont le CHU, l'université et les organismes nationaux de recherche.

L'amélioration de la qualité des soins, par une diffusion plus rapide des innovations, constitue en effet un objectif prioritaire.

À la suite de la loi du 21 juillet 2009 dite "hôpital, patients, santé et territoires" (HPST), le CHU de Nantes a décidé de réduire son nombre de pôles cliniques.
Les nouveaux pôles hospitalo-universitaires (PHU)  du CHU de Nantes, dont les contours définitifs ont été fixés en 2011, sont en place depuis le premier semestre 2013. Ils incluent notamment cinq grands PHU de court séjour,
 
Tenant compte des préconisations de la commission Marescaux, le CHU de Nantes, l'université de Nantes et les organismes de recherche membres de l'alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) souhaitent donc se doter aujourd'hui à Nantes de véritables départements hospitalo-universitaires (DHU) sur la base d'une labellisation conduite par un jury d'évaluation externe.
 
Ainsi le 26 juin 2012, le CHU de Nantes, l'université de Nantes et Aviesan ont lancé un appel à projets afin de labelliser un à deux départements hospitalo-universitaires (DHU).
 
Il s'agit de fédérer les pôles cliniques, les facultés de santé et les laboratoires de recherche autour de thématiques d'excellence identifiées et visibles et de s'appuyer sur une double masse critique en matière de soins et de recherche afin de promouvoir la recherche de transfert et diffuser une culture d'interface entre cliniciens, enseignants et chercheurs.
 
Les DHU seront donc le support privilégié des projets communs entre le CHU, l'université et les organismes de recherche. Ils devront avoir un caractère innovant et transformant,  et garantir l'essor et le développement de la recherche translationnelle.
 
Ces nouvelles organisations fonctionneront comme de véritables centres intégrés de soins, d'enseignement et de recherche. Les DHU seront labellisés pour une durée de quatre ans, à l'issue du présent appel à projets.

Une fois labellisé, chaque DHU reposera sur la conclusion d'une convention constitutive de partenariat entre le CHU, l'université et les organismes de recherche concernées.
 
Les DHU seront avant tout une structure partenariale. Ils ne constitueront pas des entités juridiques autonomes.

Ils disposeront d'une gouvernance scientifique propre et un contrat commun pluriannuel d'objectifs et de moyens sera conclu et signé avec l'université, le CHU et Aviesan.