D'où viennent les patients du CHU ?

Publié le 21 mai 2015 Mis à jour le 16 avril 2018
Le CHU exerce à la fois une mission de soins de proximité et une mission de soins de recours :
 
  • les patients hospitalisés en médecine-chirurgie-obstétrique sont essentiellement domiciliés en Pays de la Loire (91,13 %), dont 76 % en Loire-Atlantique, 50% dans l'agglomération nantaise dont 27 % à Nantes (intra périphérique), 11% Nord Loire et 12% Sud Loire;
  • ce sont les services de référence très spécialisés qui ont une attractivité importante hors Pays de la Loire, comme le service des brûlés, l'unité de transplantation thoracique ou l'unité de chirurgie cardiaque pédiatrique.
Le CHU se caractérise bien sûr par les activités de recours qu'il est le seul à exercer sur un large territoire, mais on voit donc aussi que les activités de soins de proximité sont importantes en volume. C'est d'ailleurs pourquoi, à l'échelle nationale, on a renoncé à ne confier aux CHU que les activités de pointe et de recours: outre le fait que ce n'est pas pertinent pour l'enseignement de la médecine aux étudiants, la masse critique par établissement ne serait pas suffisante.