CP - Signature d’une convention de partenariat pour la filière médecine Interne, infectieuse et polyvalente

Publié le 1 février 2019 Mis à jour le 1 février 2019
Date(s)

le 25 janvier 2019

Créé en juillet 2016, le groupement hospitalier de territoire de la Loire-Atlantique (GHT44), regroupant les 13 établissements publics du département de Loire-Atlantique (44), a pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients par une meilleure complémentarité des établissements membres, une plus grande structuration des parcours patients et un accès facilité aux innovations médicales.

À ce titre, le CHU de Nantes et l’hôpital intercommunal Sèvre et Loire ont travaillé en étroite collaboration pour mettre en place un partenariat au service d'une fluidification du parcours patient, au sein du groupement hospitalier de territoire 44. Cette filière médecine interne, infectieuse et polyvalente s'inscrit dans un nouveau panel de coopérations larges et innovantes mises en place en 2019, notamment en biologie et en télémédecine, entre les deux établissements, au service des patients de la métropole et du vignoble nantais.

Cette coopération renforcée permet la mise en place de circuits et liens de communications directs entre l’Hôpital Intercommunal Sèvre et Loire et le CHU de Nantes pour favoriser le rapprochement entre lieu de résidence et lieu d’hospitalisation, une fois la phase « aigue » de la pathologie prise en charge dans la structure hospitalo-universitaire. Cette organisation permet ainsi de concilier la réponse aux besoins de proximité avec l’aspiration de spécialisation médicale, facteur d’attractivité pour les établissements publics de santé de proximité par un projet médical attractif.

Plus concrètement, la convention d’une filière de médecine interne, infectieuse et polyvalente prévoit :
- la construction de parcours patients inter-établissements pour les patients de l’agglomération et du vignoble nantais ;
- la désignation, à Vertou, de capacités hospitalières de médecine et de soins de réadaptation fléchées sur cette activité ;
- le partage facilité d’informations médicales entre les établissements, augmentant les chances de réhabilitation rapide des patients ;
- l’accès, pour les praticiens de l’HISL, aux moyens de permanence des soins et de recours à des avis spécialisés au CHU de Nantes ;
- l’inclusion, pour les praticiens de l’HISL volontaires, aux staffs médicaux hebdomadaires ou mensuels, du CHU de Nantes ;
- la possibilité d’accéder à des formations et des protocoles dans ces disciplines médicales pour améliorer les prises en charge.

Potentiellement tous les patients de la métropole et du vignoble, qui se présentent aux urgences du CHU de Nantes, ou dans tout autre service du CHU ou de l’hôpital intercommunal Sèvre et Loire, pourraient bénéficier de ce dispositif partagé de parcours de soins.

Ce projet est pleinement cohérent avec les objectifs du groupement hospitalier de territoire de Loire Atlantique :
- renforcer le service public hospitalier dans le département, et tous les établissements publics de santé du 44 ;
- permettre aux patients une meilleure prise en charge au plus proche de chez eux, qu’ils résident en zone rurale, ou dans la métropole nantaise ;
- offrir un accès facilité aux traitements innovants, et aux infrastructures hospitalo-universitaires ;
- offrir des synergies entre tous types d’établissements, pour tous types de territoires, afin de mettre en œuvre des projets « gagnants-gagnants, attractifs pour les professionnels de santé.

Le groupement hospitalier de territoire de Loire Atlantique (GHT44) :
Le GHT 44 regroupe les 13 établissements publics de santé du département de Loire Atlantique. Il abrite plus de 7000 lits et places sanitaires et médico-sociales, et emploie 16 000 professionnels de santé, au service des patients du territoire. Le budget consolidé du GHT 44 est de l’ordre de 1,5 milliards d’euros en 2017.