CP - Belly Western, histoire d'un don d'ovocytes

Publié le 6 septembre 2019 Mis à jour le 6 septembre 2019
Date(s)

le 9 septembre 2019

Au printemps 2016 Emilie Goubert a fait un don d'ovocytes. Elle avait envie de faire ce geste, un choix personnel et mûrement réfléchi. Faire un don d'ovocytes, c'était pour elle un élan de vie et de solidarité envers les femmes qui ne pouvaient pas ou plus concevoir avec leurs propres ovules.

Emilie raconte cette histoire dans une exposition Belly western, histoire d'un don d'ovocytes qu'elle présentera du 9 septembre au 11 octobre dans le service de biologie et médecine de la reproduction du CHU de Nantes.

Belly western
En anglais, le ventre se dit "belly" et "western" parce que le don d'ovocytes est une aventure solitaire vers un territoire inconnu et désert, un peu comme les pionniers américains, qui partaient, la foi chevillée au corps vers un Ouest incertain mais riche de promesses.
L'exposition raconte l'histoire d'Emilie mais aussi celles d'autres femmes volontaires.

Le don d'ovocytes, c'est cette démarche solidaire, cette aventure féminine intime mais aussi éminemment collective qu'elle avait envie de partager avec les patient.es et le personnel médical qui fréquentent chaque jour ces lieux riches de sens et d'émotion.

Emilie Goubert habite Paris.

Elle se tiendra à la disposition des journalistes le lundi 9 septembre de 14h à 18h dans le service de biologie et médecine de la reproduction (1er étage de la maternité du CHU de Nantes - 38 boulevard Jean-Monnet).