• recherche - innovation,
  • éthique,

Chercheurs, éthique et société

L'avenir de lavenir

Peu appréhendée par les décideurs, la biologie conditionnera nos sociétés, les rapports entre les hommes, entre eux et l'environnement. Le monde de la recherche est mal connu, parfois mal aimé ou craint. Il semble donc utile d'instituer un débat pour préciser les objectifs, les moyens, l'information et la vulgarisation, la propriété des résultats et l'appréhension des conséquences de la recherche en biologie.

Jamais les sociétés n'ont été autant dépendantes de leur avenir et le présent doit se construire désormais en fonction des perspectives d'avenir plus que sur les acquis du passé, en biologie plus que dans tout autre domaine. La biologie, peu appréhendée par les décideurs, conditionnera la forme même de nos sociétés, les rapports entre les hommes, entre eux et l'environnement. Cependant les progrès réalisés, spectaculaires dans la lutte antibactérienne, n'ont pas suivi dans d'autres disciplines. De plus le monde de la recherche apparaît mal connu, parfois mal aimé ou même craint du grand public, du fait de responsabilités partagées. Il semble donc utile d'instituer un débat visant tout à la fois à préciser les objectifs, les moyens, l'information et la vulgarisation, la propriété des résultats et l'appréhension des conséquences de la recherche en biologie. Ainsi, du paradigme en vigueur, largement issu des Lumières, pourrait naître une nouvelle ère, raisonnée, à l'aube d'une mondialisation qui devra être humaniste.
Dates
Paru le 1 septembre 2012, Créé le 31 décembre 2015
Auteur(s)
Le Pr Thierry Patrice, médecin au sein du département laser et photochimiothérapie du CHU de Nantes, est internationalement connu pour ses travaux concernant l'action de la lumière sur les tissus vivant en cancérologie. Il a reçu plusieurs prix pour l'étude du rôle de l'oxygène dans différentes maladies, dont le diabète, mais aussi lors du vieillissement.
Éditeur
298 pages, éditions L'Harmattan, collection "éthique et pratique médicale"