Publié le 6 janvier 2016 Mis à jour le 16 avril 2018

L'Omin réunit 35 centres de référence répartis sur tout le territoire français.

Qu’est ce qu’un centre de référence?

En France, une circulaire ministérielle du 14 mars 1986 a défini des centres régionaux de référence (CRRMIN) au sein des centres hospitaliers universitaires.


Leurs missions :

  • prendre en charge, dans une structure hospitalière adaptée, les enfants décédés de mort inattendue du nourrisson;
     
  • réaliser les investigations nécessaires à l’établissement de la cause du décès;
     
  • accueillir les familles et assurer leur suivi;
     
  • mettre en place et organiser la recherche et l’enseignement sur le domaine;
     
  • organiser des actions de prévention et d’informations.
Afin de faciliter le suivi des familles, de nombreux centres de prise en charge périphériques travaillent en collaboration avec ces centres de références.

Actuellement, l’Omin regroupe 35 centres, couvrant ainsi l'une grande partie du territoire français.

Voir la carte interactive des centres de référence de la mort inattendue du nourrisson (site de l'association Naître et vivre)