Publié le 28 mai 2009 Mis à jour le 28 novembre 2018

La tuberculose est une maladie encore fréquente, contagieuse mais qui se soigne, en prenant des antibiotiques. Le dépistage est important si vous avez été en contact avec une personne atteinte de tuberculose afin d’éviter l’apparition de la maladie.

Le Centre de Lutte AntiTuberculeuse (CLAT), qui fait partie du Centre Fédératif Prévention Dépistage de Loire-Atlantique (CFPD 44), est ouvert à tous. Il n'est pas nécessaire d'avoir une couverture sociale.

Le CLAT assure gratuitement la lutte contre la tuberculose :

  • diagnostic (examen médical, radiographie pulmonaire, test cutané (IDR)/test sanguin, et/ou analyse des crachats), traitement et suivi médical des personnes atteintes de la tuberculose (infection et maladie);
  • prise en charge du traitement en l'absence de couverture sociale;
  • enquête et dépistage autour des cas de tuberculose (identification et suivi des sujets en contact avec des patients atteints de tuberculose contagieuse);
  • dépistage dans les populations à risque;
  • vaccination par le BCG;
  • information du public et formation des professionnels.

Il a également pour mission de développer un réseau de lutte antituberculeuse :

  • par des actions d'information et de dépistages collectifs en milieu professionnel en collaboration avec les médecins du travail et en collectivité ;
  • en renforçant des liens avec les partenaires de santé : médicaux, paramédicaux et sociaux (associations) et les autres CLAT.

De plus, il réalise une synthèse épidémiologique des enquêtes et un suivi de l'épidémiologie locale et régionale en collaboration avec l'Agence Régionale de Santé (ARS).

Pensez à amener votre carnet de santé et/ou de vaccinations, vos radiographies pulmonaires (récentes ou non) et vos résultats (analyses, prélèvements sanguins...).

Le CLAT informe et forme également les professionnels (de santé, de l’enseignement, médico-sociaux), les bénévoles et la population générale sur la tuberculose. Il fait partie avec le CVP et le CEGIDD du CFPD 44, qui appartient lui-même au Centre de Prévention des Maladies Infectieuses et Transmissibles (CPMIT) du CHU de Nantes.