accès direct au contenu


questions fréquentes

À l'occasion d'un traumatisme, on peut observer une luxation dentaire.

La dent est sortie de l'alvéole et le patient la porte dans sa main.

Cette situation est une urgence. Les possibilités de récupération d'une dent après réimplantation dépendent du temps qu'elle a passé hors de la bouche.

La situation est différente selon qu'il s'agit d'une dent de lait ou d'une dent définitive. Les dents de lait ne sont réimplantées qu'exceptionnellement. Il n'est pas toujours évident pour le grand public d'être certain de la nature de la dent luxée. La conduite pour le patient sera donc unifiée.

Il faut aller en urgence consulter un stomatologue, un chirurgien maxillo-facial ou un chirurgien dentiste ou un médecin généraliste. Il faut lui apporter la ou les dents luxées conservées de manière adéquate.

Le meilleur moyen de conservation est de replacer la dent dans son alvéole. S'il est impressionnant, ce geste n'est pas douloureux. C'est aussi le seul moyen de diminuer au maximum le temps extra-oral de la dent.

Comment faire?

Calmer le sujet. Lui faire faire un bain de bouche avec de l'eau afin d'enlever le sang et le caillot sanguin de l'alvéole. Ne pas gratter dans l'alvéole pour retirer le sang. Nettoyer la dent. Sa racine est recouverte d'un enduit jaunâtre filamenteux. C'est le ligament alvéolo-dentaire qui permettra par sa cicatrisation de "re-fixer" la dent dans son alvéole. Si la racine est souillée de terre, poussière ou autres, il faut la nettoyer dans du lait, pour enlever les souillures. Il ne faut pas frotter ou gratter la racine pour ne pas abîmer plus encore le ligament alvéolo-dentaire.Repositionner la dent dans l'alvéole en l'enfonçant doucement. Il n'y pas nécessité à effectuer un mouvement en force. Au contraire, une pression excessive fait souffrir les cellules du ligament. Aller consulter son stomatologue immédiatement.

Si ces gestes ne sont pas possibles, il faut conserver la dent dans les meilleures conditions.

Le meilleur milieu disponible pour le grand public est le lait stérilisé.

Il est stérile donc limitera l'infection du ligament. Il a des caractéristiques physico-chimiques proches de celles du sang. Il est facilement disponible.

 

La dent ne doit surtout pas être conservée en milieu sec !


Si elle n'est pas replacée dans son alvéole, la dent luxée sera conservée dans du lait stérilisé le temps d'aller consulter le stomatologue ou le chirurgien dentiste le plus proche. Ne pas utiliser d'eau du robinet ou de l'eau minérale en bouteille...

  • À défaut de lait, on peut utiliser du sérum physiologique mais il est peu accessible au grand public.
  • À défaut de sérum physiologique, on peut placer la dent dans la bouche sous la langue, c'est néanmoins la moins bonne solution.

La dent sera donc placée dans un petit récipient avec du lait ou du sérum physiologique et il conviendra d'aller au plus vite consulter un spécialiste qui instaurera le traitement adéquat.

Si la dent est retrouvée très tardivement ou conservée "à sec", la conservation est-elle impossible ?

Non ! Il existe des techniques pour permettre la réimplantation.

Votre stomatologue vous expliquera tout ceci de vive voix si une telle mésaventure vous arrivait...

Attention. Il ne s'agit pas de prendre des risques inutiles en voiture pour tenter de grappiller quelques secondes sur le trajet jusqu'à l'hôpital en mettant sa vie en jeu.

Il ne s'agit "que" d'une dent...


publié le 22 avril 2015

par le Dr Benoît Piot, chef du service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie


contacts

chirurgie maxillo-faciale et stomatologie
hôtel-Dieu
1 place Alexis-Ricordeau
44093 - Nantes Cedex 1

plans d'accès



Téléphone : 02.40.08.36.79