accès direct au contenu

Site web du CHU de Nantes

retour page précédente
recherche avancée

Vous êtes ici : CHU de Nantes > rechercher un service > CFPD > rupture de stock de vaccins

Modalités de vaccinations pendant les tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite B


vaccins adultes disponibles

Engerix B20 et HBVaxPro10
Tous les vaccins contre l’hépatite B actuellement disponibles en France sont interchangeables, une première dose pouvant être faite avec une spécialité, les suivantes avec une autre.

modification du circuit d’approvisionnement

Ces vaccins seront disponibles uniquement à l’hôpital sur prescription médicale (et ne seront donc plus disponibles en officines de ville). Le médecin traitant peut toujours faire la prescription médicale.

populations prioritaires dans le contexte des tensions d’approvisionnement actuelles

>> Personnes soumises à l’obligation vaccinale

  • Santé
- Toute personne qui, dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention de soins ou hébergeant des personnes âgées, exerce une activité professionnelle l'exposant ou exposant les personnes dont elle est chargée à des risques de contamination
- Médecin, chirurgien-dentiste, pharmacien, sage-femme, infirmier, infirmier spécialisé, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, manipulateur d’électroradiologie médicale, aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, technicien en analyses biomédicales, assistant dentaire
- Étudiants des professions médicales, paramédicales ou pharmaceutiques

  • Services funéraires
- Personnels des entreprises de pompes funèbres, des entreprises de transports de corps avant mise en bière, en lien avec des établissements de prévention ou de soins
- Thanatopracteurs

  • Social et médico-social
- Personnels des établissements et services pour l’enfance et la jeunesse handicapées
- Personnels des établissements et services d’hébergement pour adultes handicapés
- Personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées
- Personnels des services sanitaires de maintien à domicile pour personnes âgées
- Personnels des établissements de garde d’enfants d’âge préscolaire (crèches, halte-garderie,…)
- Personnels des établissements et services sociaux concourant à la protection de l’enfance (dont les pouponnières)

  • Personnels des blanchisseries, en lien avec des établissements de prévention ou de soins

pour ces personnes concernées par l’obligation vaccinale ciblées ci-dessus

Un arrêté du 2 mars 2017 fixe les nouvelles conditions d’immunisation dans le contexte de tension d’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite B. Pour connaître les nouvelles modalités attestant de l’immunisation, ces personnes doivent contacter leur médecin traitant ou le service de médecine universitaire (SUMPPS) ou à défaut le centre de vaccination du CHU de Nantes.

  • Personnels des services de secours et d’incendie (SDIS)

  • Militaires


>> Personnes non soumises à l’obligation vaccinale
  • Dans le cadre professionnel
Personnes qui, dans le cadre d’activités rémunérées ou bénévoles, sont susceptibles d’être en contact direct avec des patients et/ou d’être exposées au sang et autres produits biologiques, soit directement (contact direct, projections), soit indirectement (manipulation et transport de dispositifs médicaux, de prélèvements biologiques, de linge, de déchets) :
- Professionnels libéraux n’exerçant pas en établissements ou organismes de prévention et/ou de soins
- Secouristes
- Personnels des entreprises de pompes funèbres, des entreprises de transports de corps avant mise en bière
- Personnels des blanchisseries
-Tatoueurs
- Egoutiers
- Eboueurs
- Policiers
- Personnels des établissements pénitentiaires (gardiens de prison)

  • En dehors du cadre professionnel
- Les personnes ayant des relations sexuelles avec des partenaires multiples
- Les usagers de drogues par voie parentérale
- Les personnes amenées à résider en zones de moyenne/forte endémie pour l’hépatite B
- Les personnes dialysées ou présentant une insuffisance rénale chronique
- Les personnes candidates à une greffe d’organe, de tissus ou de cellules
- Les personnes de l’entourage d’une personne porteuse chronique de l’antigène HBs
- Les partenaires sexuels d’une personne infectée par le virus de l’hépatite B ou d’un porteur chronique de l’antigène HBs
- Les personnes détenues

schéma vaccinal

  • Le schéma accéléré J0-J7-J21-M12 n'est pas recommandé car il nécessite 4 doses
  • Concernant la problématique particulière de la vaccination des adultes porteurs d’une insuffisance rénale chronique (insuffisants rénaux chroniques, pré-hémodialysés ou hémodialysés, les patients en attente de greffe rénale) ou des adultes cirrhotiques en attente d’une greffe : les recommandations restent d’administrer 4 doses de vaccin 40 μg (0, 1 mois, 2 mois et 6 mois), de procéder à un contrôle annuel des anticorps anti HBs et de revacciner lorsque le taux d’AC est < 10 mUI/ml


publié le 17 octobre 2017

par Valérie Briend Godet - maladies infectieuses et tropicales


contacts