accès direct au contenu


Le diagnostic moléculaire repose sur la mise en évidence de l'ADN de l'agent infectieux directement à partir du prélèvement biologique.

Les techniques de diagnostic moléculaire sont particulièrement adaptées quand le diagnostic morphologique est difficile, la recherche d'anticorps non réalisable ou bien encore quand les délais de cultures sont longs. 

Pour toutes ces raisons et dans un soucis d'amélioration du diagnostic des infections parasitaires et fongiques et pour une meilleure compréhension de l'épidémiologie de ces infections, nous avons développé un certain nombre de techniques de diagnostic moléculaire. 

  • Diagnostic moléculaire de la toxoplasmose

Le laboratoire dispose de l'agrément ministériel pour effectuer le diagnostic prénatal de la toxoplasmose en cas de contamination maternelle au cours de la grossesse. Ce diagnostic repose notamment sur la recherche de l'ADN du parasite sur le liquide amniotique obtenu par amniocentèse.

  • identification moléculaire des champignons
  • diagnostic moléculaire des microsporidioses et génotypage des souches
  • génotypage des souche de Cryptosporidium

D'autres techniques ont été développées ponctuellement mais ne font pas encore l'objet d'une utilisation de routine:
 

  • diagnostic moléculaire de la pneumocystose;
  • diagnostic moléculaire des kératites amibiennes;
  • diagnostic moléculaire de la cryptosporidiose.

publié le 23 janvier 2014

par le Pr Patrice Le Pape, chef du service de parasitologie et mycologie médicale


contacts

parasitologie et mycologie médicale
9 quai Moncousu
44093 - Nantes Cedex 1

 



Téléphone : 02.40.08.40.79
Envoyer un message