accès direct au contenu

Site web du CHU de Nantes

recherche avancée

centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes


l'IVG légale depuis 40 ans

Il y a quarante ans, le 29 novembre 1974, l'Assemblée nationale votait la loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG) à "toute femme qui s'estime en situation de détresse provoquée par la survenue d'une grossesse non désirée", un texte défendu par Simone Veil, alors ministre de la Santé. Le premier centre nantais d'IVG ouvre ses portes peu après l'approbation de la loi Veil (17 janvier 1975). Le CHU de Nantes a rendu hommage à Simone Veil en baptisant de son nom le centre d'IVG, planification et éducation familiale de l'hôpital, qu'elle est venue inaugurer (photo ci-contre) le 8 mars 2006, à l'occasion de la journée internationale de la femme.

actualités

un nouvel hôpital sur l'île de Nantes à l'horizon 2020-2025
toutes les actualités